Portland sort vainqueur d’un match dingue à Houston

Les Blazers ont créé une petite surprise dimanche en allant s'imposer à Houston au terme d'un match riche en rebondissements et où LaMarcus Aldridge (46 points), a marqué les esprits.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap
Portland sort vainqueur d’un match dingue à Houston

Houston Rockets 120-122 Portland Trailblazers

Vous avez privilégié votre sommeil cette nuit ? Quelle mauvaise idée ! Houston et Portland ont d'ores et déjà livré le plus beau match de ce premier week-end de playoffs dimanche et il sera compliqué de faire mieux. De l'intensité, des coups bas, des performances individuelles phénoménales, des décisions arbitrales pourries, du suspense, des surprises, ce game 1 contenait un peu de tout et on sent que cette série a des chances d'être la plus accrochée et palpitante du lot. Pour l'anecdote, ce sont les Blazers, récompensés de leur abnégation, qui se sont imposés après prolongation.

Aldridge dans l'histoire des Blazers

C'est presque dommage que LaMarcus Aldridge ait quitté ce match sur un écran illégal complètement inutile, blousé par la roublardise de Patrick Beverley au début de la prolongation. Avant cela, l'intérieur Portland avait été absiment époustouflant : 46 points et 18 rebonds à 17/31 ! "LMA" est même devenu le Blazer le plus prolifique de l'histoire en playoffs devant Bonzi Wells. Trop doué dans la raquette, trop précis à mi-distance, Aldridge a été l'un des grands acteurs des nombreux comebacks de son équipe, qui a refusé de se laisser décrocher définitivement. Le voilà également dans le club des 6 joueurs ayant réussi plus de 45 points et 15 rebonds en post-saison depuis 1978 au côté d'Hakeem Olajuwon, LeBron James, Kobe Bryant, Shaquille O'Neal et Dwight Howard.

 D12, du sang froid et des coups bas

La transition est toute trouvée pour évoquer le match de Dwight Howard. Le pivot des Rockets a montré l'agressivité et l'envie qu'il avait égarées à Los Angeles. D12 a manqué d'adresse (9/21), mais ses 27 points, 15 rebonds et 4 contres ont fait beaucoup de bien aux Rockets. Son duel avec Robin Lopez était très loin d'être amical, coups de coude et d'épaule bien visibles à l'appui, et le All-Star a même réussi à faire sortir le jumeur de Brook de ses gonds. Le plus étonnant dans la partition d'Howard restera quand même le sang froid qu'il a affiché sur la ligne. Si son 9/17 n'a rien d'impressionnant, ce sont surtout ses lancers réussis dans des moments chauds qui ont marqué les esprits. On a pu voir Hakeem Olajuwon soutenir son protégé et rire à chaque tentative réussie.

Damian Lillard, cold as ice

Comment croire que le meneur sophomore disputait là son premier match de playoffs ? Damian Lillard l'a reconnu, il beaucoup stressé avant la partie. Cela s'est vu dans les premières minutes. Mais sa capacité à monter en pression quand la situation l'exige est assez terrifiante. En fin de temps réglementaire et en prolongation, il a joué comme un leader, pris les shoots qu'il fallait et temporisé au bon moment. Outre ses 31 points, c'est surtout son assurance et sa solidité mentale de vétéran qui ont été visibles. Son drive sans hésitation pour aller chercher la faute sur l'avant-dernière possession du match est un modèle du genre. Il a battu James Harden a son propre jeu, le "Bearded One" craquant un peu mentalement en overtime, bien gardé par Nicolas Batum (14 pts, 9 rbds), auteur d'un tir à 3 points égalisateur en prolongation.

Les autres acteurs

Plusieurs joueurs ont influé sur ce match. On citera notamment Patrick Beverley, sorti pour 6 fautes après s'être fait de nouveaux amis grâce à sa défense acharnée, Jeremy Lin, qui a alterné les pertes de balles ridicules, les shoots moisis et les drives payants, ou Chandler Parsons, véritable 3e gachette avec 24 pts. Les arbitres également, qui ont distribué des fautes techniques et des flagrantes sans raison valable et fait perdre de l'intensité à plusieurs moments. Toujours est-il qu'on attend impatiemment le game 2 pour revoir ces deux équipes en action !

Highlights

[youtube hd="0"]https://www.youtube.com/watch?v=yBRugXeMs8g[/youtube]

Boxscore

PORTLAND TRAIL BLAZERS (54-28)
FIELD GOALSREBOUNDS
POS MIN FGM-A 3PM-A FTM-A +/- OFF DEF TOT AST PF ST TO BS BA PTS
N. Batum F 45:03 6-10 2-4 0-0 +4 1 8 9 3 4 2 1 1 0 14
L. Aldridge F 44:55 17-31 2-2 10-13 +17 7 11 18 2 6 0 3 2 3 46
R. Lopez C 31:34 2-7 0-0 2-4 -15 3 5 8 1 6 0 1 1 0 6
W. Matthews G 42:22 6-16 1-7 5-6 +9 1 0 1 1 5 3 4 0 0 18
D. Lillard G 45:50 9-19 3-7 10-12 +7 2 7 9 5 3 0 1 0 2 31
T. Robinson 14:30 1-4 0-0 1-2 +11 3 3 6 0 3 0 0 1 1 3
M. Williams 26:50 1-6 1-4 0-0 -7 0 1 1 2 4 2 2 0 1 3
D. Wright 12:47 0-3 0-2 0-0 -10 0 2 2 0 1 0 0 1 0 0
W. Barton 00:23 0-1 0-1 0-0 -3 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
J. Freeland 00:47 0-0 0-0 1-2 -3 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1
M. Leonard DNP - COACH'S DECISION
C. McCollum DNP - COACH'S DECISION
E. Watson DNP - COACH'S DECISION
Total 265 42-97 9-27 29-39 17 37 54 14 32 7 12 6 7 122
43.3% 33.3% 74.4% TEAM REBS: 12 TOTAL TO: 12
HOUSTON ROCKETS (54-28)
FIELD GOALSREBOUNDS
POS MIN FGM-A 3PM-A FTM-A +/- OFF DEF TOT AST PF ST TO BS BA PTS
C. Parsons F 46:53 10-21 3-11 1-2 -2 0 6 6 1 3 1 1 0 0 24
T. Jones F 36:08 6-10 0-0 0-0 -3 3 10 13 2 4 1 0 2 1 12
D. Howard C 34:16 9-21 0-0 9-17 -5 6 9 15 1 6 1 2 4 3 27
J. Harden G 44:59 8-28 3-14 8-10 -8 2 3 5 6 3 1 4 0 1 27
P. Beverley G 38:14 3-8 1-4 2-4 -2 4 2 6 2 6 1 1 1 1 9
O. Asik 12:20 1-2 0-0 0-0 -3 3 3 6 0 5 0 2 0 0 2
J. Lin 34:02 5-11 1-3 3-3 +5 3 3 6 4 4 0 2 0 0 14
F. Garcia 18:07 1-4 0-3 3-4 +8 1 1 2 0 2 0 0 0 0 5
O. Casspi DNP - COACH'S DECISION
T. Daniels DNP - COACH'S DECISION
J. Hamilton DNP - COACH'S DECISION
D. Motiejunas DNP - COACH'S DECISION
J. Powell DNP - COACH'S DECISION
Total 265 43-105 8-35 26-40 22 37 59 16 33 5 12 7 6 120
41.0% 22.9% 65.0% TEAM REBS: 16 TOTAL TO: 13
 
Afficher les commentaires (35)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest