Pourquoi Michael Jordan était plus fort que LeBron ou Kobe, d’après Ron Artest

Ron Artest était un défenseur monstrueux qui a affronté la plupart des plus grands. Son avis mérite donc d'être écouté.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Pourquoi Michael Jordan était plus fort que LeBron ou Kobe, d’après Ron Artest

On parle encore beaucoup de Ron Artest, aka Metta Sandiford-Artest, pour son exubérance et son côté marginal en NBA. Il ne faut pas oublier que le garçon était avant tout un fabuleux défenseur qui a donné du fil à retordre à tous les grands joueurs qui ont croisé son chemin. De passage dans l'émission de Shannon Sharpe, le champion 2010 avec les Los Angeles Lakers a évoqué ce qui faisait selon lui que Michael Jordan était le joueur le plus fort contre lequel quiconque pouvait défendre.

"Michael Jordan était quasiment aussi costaud que LeBron James ou que moi. Les gens qui l'ont affronté dans son prime vous diront sans doute la même chose. Je vais comparer avec les autres grands contre lesquels j'ai joué.

Quand j'ai joué face à Kevin Durant, c'était au début de sa carrière. Par rapport à la manière dont jouait OKC, il n'était pas prêt pour ce que je faisais. Je suis content de l'avoir affronté à ce moment-là et pas cinq ans plus tard. Je n'aurais pas pu le battre.

J'ai affronté LeBron pour la première fois quand j'étais défenseur de l'année en titre et il était déjà incroyable, mais j'ai eu beaucoup de bons matches contre lui. Kobe a dû me mettre 40 points une fois. LeBron aussi. Mais personne n'a jamais marqué 50 points contre moi. Même 44 points, je crois...

Je pense que Michael Jordan était un peu meilleur que ces gars-là. A mon avis, il m'aurait mis 50 points quelques fois. Si je dis ça, c'est parce que même quand j'étais dans mon prime, il a marqué 40 points contre mon équipe. Il était vieux et moi j'étais un défenseur incroyable. Mais il a quand même marqué 40 points".

"MJ" était effectivement sur sa pige de deux saisons aux Washington Wizards lorsqu'il a croisé le fer avec Ron Artest à l'époque. Beaucoup de gens ont beau vouloir oublier que "His Airness" a joué ailleurs qu'à Chicago, tout n'était pas à jeter dans ce qu'a fait l'icône du côté de DC, surtout à cet âge...

Ron Artest aurait pu être drafté par les Knicks sans une méchante cuite

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest