Les Celtics et les Lakers se mettaient sur la gueule, ils aimaient vraiment ça

Bill Walton peut en témoigner, les matches entre les Celtics et les Lakers tournaient vite au pugilat à l'époque. Et ça convenait à tout le monde...

Warrick EriksenPar Warrick Eriksen | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Celtics et les Lakers se mettaient sur la gueule, ils aimaient vraiment ça

Bill Walton n'est pas resté très longtemps à Boston, mais il a eu le temps de remporter un titre et de comprendre l'importance de la rivalité entre les Celtics et les Lakers. En marge du match entre les deux rivaux jeudi soir, le membre du Hall of Fame a convoqué ses souvenirs de la tension et de l'électricité qui régnaient lorsque ces deux équipes-là s'affrontaient. Il aura du mal à oublier en particulier le début de bagarre lors de son premier Boston-L.A. en 1985, lors d'une rencontre de préparation.

"Il fallait être capable de se battre, mais sans que ça parte en bagarre, parce que ce n'est jamais bon. Mais en fait, il y avait des bagarres tout le temps.

Lors de mon tout premier Celtics-Lakers, il y a eu une baston dès le coup d'envoi. Elle a duré 20 minutes et tout le monde était dedans. Finalement KC Jones est revenu vers notre banc avec la tête en sang et griffé de partout parce que Michael Cooper ne se coupait jamais les ongles.

Sa tenue était toute déchirée et il m'a regardé avec une lueur dans les yeux et m'a dit : 'J'aime ce jeu'", a raconté Walton sur Celtics Pregame Live. 

Lakers-Celtics : 36 ans après, Worthy et Maxwell sont toujours rivaux

Heureusement, quelque part, les tensions sont quand même nettement moins importantes aujourd'hui entre les Celtics et les Lakers, qui ne se sont pas affrontés en Finales depuis 2010 et la victoire des Purple and Gold de Kobe Bryant et Pau Gasol. C'est un lieu commun, mais l'époque et la mentalité étaient vraiment différentes.

"On détestait tout le monde. Tous ceux qui n'étaient pas dans notre équipe. C'est l'une des choses qui ont changé en NBA. Il n'y avait pas d'étreintes et de bises avant et après le match. S'ils faisaient partie de l'équipe adverse, ils étaient le mal et on devait s'en occuper".

Bill Walton a porté les couleurs des Celtics entre 1985 et 1988 pour y finir sa carrière.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest