Quel avenir pour Ben McLemore ?

La première saison de Ben McLemore en NBA n'a pas répondu à toutes les attentes. Le jeune arrière peut-il rebondir dans la situation actuelle des Kings ?

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Il y a un peu plus d'un an, Ben McLemore était annoncé dans plusieurs mock drafts comme un potentiel top 3 de la cuvée 2013. Une réputation de gros scoreur et de guard explosif avec un shoot fiable semblait avoir donné des idées à Cleveland, Orlando ou Washington, tous en mesure de récupérer la pépite de Kansas. Finalement, c'est Sacramento, avec le 7e pick, qui s'était attaché les services du natif de St Louis. Une équipe bancale tournée essentiellement vers DeMarcus Cousins, une ligne directrice pas évidente à saisir et voilà que McLemore a éprouvé les pires difficultés à convaincre et à trouver grâce aux yeux des fans des Kings. Avec 8.8 points, 3 rebonds et 1 passe à 37% (32% à 3 points) en 26 minutes de moyenne par match, l'arrière de 21 ans n'a pas convaincu grand monde. Alors que son profil aurait dû lui permettre d'être l'un des rookies les plus en vue et un membre de l'une des All-Rookie teams, Ben McLemore a été presque logiquement ignoré. Fort heureusement pour lui, l'ancien Jayhawk n'est pas le premier débutant à ne pas satisfaire les attentes et il est tout à fait possible que son année Sophomore fasse taire ses détracteurs. Mais pourra-t-il réellement s'exprimer chez les Kings ?

Capable de jouer avec Stauskas ?

A Sacramento, les ambitions seront revues à la hausse la saison prochaine, malgré une Draft un peu surprenante qui a vu Pete D'Alessandro et son staff sélectionner Nik Stauskas, un arrière, plutôt qu'un intérieur pour épauler DeMarcus Cousins au poste 4. Directement menacé par l'arrivée du sniper de Michigan, McLemore a confirmé que le choix de sa direction l'avait un peu surpris.
"Je ne m'attendais pas à ça. D'un autre côté, ils pensent que c'était le meilleur joueur disponible à ce moment de la Draft, donc ça me va. Au final, c'est un business, donc je vais juste me concentrer sur le fait de devenir un meilleur joueur", a-t-il expliqué dans le Sacramento Bee.
[superquote pos="d"]Mike Malone : "Il n'y a pas tant de LeBron James, de Kevin Durant ou de Kobe Bryant que ça".[/superquote]Si le journal californien précise que Ben McLemore a répondu avec le sourire, on ne peut s'empêcher de penser qu'il voit son avenir à moyen terme loin de la Sleep Train Arena. Une chance s'offre néanmoins à lui d'afficher ses progrès à compter du mois d'octobre. Mike Malone, le coach des Kings, a apprécié les derniers mois de compétition fournis par son benjamin (41.4% au shoot sur ses 24 derniers matches avec 31 points contre Phoenix, son record) et on l'imagine mal lui enlever du temps de jeu dans l'immédiat. Malone a d'ailleurs déjà noté de bonnes choses durant cette intersaison.
"J'ai adoré ce qu'a fait Ben entre mars et avril. Il a fini sur une note vraiment positive. On a passé beaucoup de temps avec lui depuis le début de l'été en lui faisant travailler les situations de un contre un notamment. Il a clairement amélioré son shoot, son maniement de la balle, sa force et sa finition. Il n'y a pas tant de LeBron James, de Kevin Durant ou de Kobe Bryant que ça. La plupart des rookies ont des difficutés. Mais Ben a montré de la persévérance et c'est ce qui m'importe".
Et si Ben McLemore et Nik Stauskas évoluaient carrément ensemble sur certaines séquences ? Le départ à venir d'Isaiah Thomas semble garantir le poste de starter au poste 1 à Darren Collison. Mais depuis le début du mini camp des Kings, Mike Malone a testé à plusieurs reprises un système avec Stauskas à la mène et McLemore en 2.
"J'ai trouvé que c'était vraiment bon. On a passé beaucoup de temps ensemble sur le parquet et ça s'est très bien passé. Ben est un super joueur et j'espère qu'on va pouvoir s'inspirer mutuellement quand on sera alignés en même temps durant les matches", a positivé Stauskas.
Les deux hommes vont pouvoir peaufiner leur entente durant la Summer League de Las Vegas. Il sera ensuite temps de voir si Ben McLemore a un réel avenir à Sacramento où si ses qualités s'exprimeront mieux ailleurs sur la carte. On peut au moins compter sur lui pour faire le spectacle grâce à ses dunks spectaculaires... [youtube hd="0"]https://www.youtube.com/watch?v=srztiLWK4d0[/youtube]
Afficher les commentaires (6)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest