Rafer Alston raconte une anecdote glaçante sur l’assassinat d’un arbitre

Ancien joueur NBA et membre du collectif AND1, Rafer Alston a perdu l’un de ses premiers coaches, tués par des parrains de la drogue.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Rafer Alston raconte une anecdote glaçante sur l’assassinat d’un arbitre

Rafer Alston en a vu de toutes les couleurs. Originaire du Queens, le quartier jamaïcain de New York, il a réussi à quitter le ghetto en s’affirmant comme un basketteur terriblement doué. Prodige de la rue, membre reconnu du collectif AND1, il s’est même fait une place en NBA pendant de nombreuses saisons. Mais avant d’en arriver là, le jeune homme avait très tôt subi les tristes histoires de la rue. Avec notamment la mort de l’un de ses premiers coaches, tués par des grosses têtes du trafic de drogue.

« Je ne savais pas du tout que c’était aussi un arbitre pour les grands tournois organisés par les gros caïds du coin. L’un des parrains n’a pas aimé l’un de ses coups de sifflet. Et il s’est fait tuer là-bas. Il a pris un coup de poing dans le tympan, il est tombé et en est mort. C’était la première fois que je devais gérer le décès de quelqu’un de qui j’étais proche. »

Rafer Alston était à peine un adolescent au moment où il a dû apprendre à gérer ça. En effet, il perdait là un coach qui croyait en lui et qui le suivait depuis des années. Un homme duquel il s’était rapproché. Terrible.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest