Rudy Gobert critiqué par T-Mac, atterré par son manque de jeu offensif

Tracy McGrady n'est pas fan de Rudy Gobert ou en tout cas du fait qu'il ne développe toujours pas une plus grande variété en attaque.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Rudy Gobert critiqué par T-Mac, atterré par son manque de jeu offensif

Rudy Gobert a beau avoir changé d'équipe en passant du Utah Jazz aux Minnesota Timberwolves, ceux qui le critiquaient dans les médias US n'ont pas prévu de s'arrêter pour autant. Durant l'été, Tracy McGrady, dont on sait qu'il n'a pas trop d'appétence pour les joueurs exclusivement tournés vers la défense, a taclé le pivot des Bleus lors d'une discussion avec Gilbert Arenas et Matt Barnes notamment, sur Fubo Sports.

"Voilà ce que je me demande quand je vois Rudy Gobert. Mais qu'est-ce que tu fois pendant l'intersaison putain ? Qu'est-ce que tu travailles ? Il y a une année où j'étais furieux contre Rudy. Le Jazz jouait contre les Rockets et c'est Chris Paul qui défendait sur lui au poste ! Putain, ça m'a énervé. Rudy ne pouvait rien faire. Rien. Frérot, tu fais 2,16m et c'est un meneur qui défend sur toi. Il n'avait aucun move".

C'est un reproche qui est fréquemment fait à Rudy Gobert depuis son éclosion en NBA, mais le nouveau joueur des Wolves s'arrange généralement pour être tellement dominant défensivement que le regard se détourne de son arsenal limité en attaque. Avec les joueurs qui l'entoureront la saison prochaine dans le Minnesota - Karl-Anthony Towns et Anthony Edwards pour ne citer qu'eux - plutôt tournés eux vers l'offensive, peut-être s'évitera-t-il les interrogations qui ont éclipsé tout l'énorme travail qu'il faisait pour le Jazz.

En attendant, Rudy est avec les Bleus en ce moment pour préparer l'Eurobasket 2022 à partir du 1er septembre. Dans le contexte FIBA, on l'a plusieurs fois vu être très tranchant en attaque, même si ça n'impliquait pas une grande variété de moves comme le souhaiterait Tracy McGrady. A 30 ans, il semble quand même compliqué d'imaginer une transformation totale de Rudy Gobert sur le plan offensif, ce qui n'enlève rien à tout ce qu'il apporte d'autre sur le parquet.

Avec Rudy Gobert, Karl-Anthony Towns veut voir très grand aux Wolves

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest