Shaquille O’Neal : « J’ai tué la race des pivots dominants »

Shaquille O'Neal n'est jamais le dernier pour allumer le basket actuel et il a déclaré qu'il n'y avait plus de pivots dominants en NBA.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Shaquille O’Neal : « J’ai tué la race des pivots dominants »
Shaquille O'Neal a toujours eu un don pour les punchlines et cette fois-ci ce sont les pivots de la NBA qui en font les frais. Désormais consultant pour la chaîne de télévision TNT, l'ancien pivot des Los Angeles Lakers se fait souvent remarquer pour ses avis bien tranchés sur le basket actuel. Lors d'un entretien avec Sports Illustrated, Shaquille O'Neal a ainsi évoqué le style de jeu des pivots de la ligue et il n'a pas vraiment été tendre avec ses successeurs au poste. Pour lui, il y a un probléme avec les intérieurs dans la NBA d'aujourd'hui :
"C'est ma faute parce que j'avais l'habitude de les punir tellement fort quand ils venaient dans la raquette. Il y a deux types d'intérieurs, il y a le grand à la Dirk Nowitzki et le vrai physique big man, ce qui est bien. Ce n'est pas une pique à Nowitzki, c'est l'un des meilleurs joueurs de ce jeu, c'est juste sa façon de jouer. Mais personnellement, je n'aime pas les gars de 2m10 qui shootent à 3 points. J'ai tué la race des pivots dominants", a commenté Shaquille O'Neal.
Longtemps désigné comme le futur pivot dominant de la ligue, Dwight Howard appréciera (et Dirk Nowitzki aussi). Même si Shaquille O'Neal reste l'un des plus grands pivots de l'histoire, il est tout de même assez dur avec la génération actuelle. Comme le souligne Matt Moore de CBS Sports, un intérieur comme DeMarcus Cousins vient d'effectuer une saison remarquable. Le pivot des Kings a terminé la saison avec un PER de 26,1 et il est entré dans l'histoire de la ligue en étant le 17ème meilleur marqueur (sur 100 possessions) et 24ème meilleur rebondeur (sur 100 possessions) depuis 1974. Même s'il n'est pas vraiment pivot, on pourrait aussi citer Anthony Davis ou encore Andre Drummond comme des joueurs capables de dominer à l'intérieur. Avant de crier à la fin des intérieurs dominants, il va aussi falloir attendre de voir l'éclosion de la dernière génération : Nerlens Noel, Joel  Embiid ou encore Jahlil Okafor. On n'est franchement pas aussi pessimiste concernant l'avenir des pivots que Shaquille O'Neal, on est prêt à prendre le pari qu'un Anthony Davis va régner sur la ligue dans les années à venir.
Afficher les commentaires (51)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest