Steve Kerr regrette la disparition de certaines choses dans la NBA actuelle

Certains détails, notamment au rebond, se sont perdus au fil du temps et ça, Steve Kerr, le déplore particulièrement.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Steve Kerr regrette la disparition de certaines choses dans la NBA actuelle

En quelques années, la NBA a changé du tout au tout. Fini les scores étriqués à moins de 100, 110 points, on est sur de l'orgie offensive à tous les niveaux. Encore plus en saison régulière où toutes les vannes sont ouvertes. On est loin de la finale NBA entre les Bulls et les Sonics où ces derniers avaient dépassé une seule fois les 90 points. Steve Kerr, lui, a joué à cette époque. Et il coach dans celle d'aujourd'hui.

Forcément, le contraste est saisissant. Et pour lui, il y a certains fondamentaux qui se sont perdus en cours de route. Notamment dans la lutte au rebond où le box out a presque disparu. Quand a-t-on vu dernièrement deux intérieurs à la lutte sous le cercle ?

"Ce sont des signaux de l'ère moderneC'est la NBA moderne, les gars ne font pas de box out (écran retard en français). C'est comme ça", lâche Kerr. "Chaque nuit, je vois la même chose. Les joueurs laissent les gars côté faible et ils pensent qu'ils auront le rebond. C'est une maladie qui sévit dans le monde NBA. Le problème est que si vous êtes une équipe de petite taille, comme la nôtre, ça va vous impacter bien plus qu'une autre équipe."

Plus globalement, et comme d'autres avant lui, Steve Kerr, d'un ton diplomatique, estime que le système actuel de formation n'est tout simplement plus le même.

"La plupart de ces gars n'ont pas eu de coach au lycée ou à la fac qui leur a gueulé dessus pendant 8 ans de suite. C'est un monde différent et le détail est souvent ce qu'il manque. Les joueurs n'ont pas jamais eu autant de mouv' et ça m'impressionne. Mais les petites choses comme revenir en transition... Toutes les équipes, nous aussi, laissent marquer en transition. Si vous aviez fait ça il y a 25 ans, le coach vous aurez sorti et vous ne seriez plus rentré. C'est simplement une ère différente."

Une ère née sous Mike D'Antoni et mis à la mode par Steve Kerr dès sa prise de fonction aux Warriors en 2014.

Steve Kerr : portrait d'un crack, ex-chaperon de Rodman et shooteur incroyable

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest