Steve Novak s’inspire de Reggie Miller

Cet été, l'intérieur polyvalent des Knicks a travaillé sur des détails pour franchir un nouveau cap.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Steve Novak s’inspire de Reggie Miller
A l'image de ses coéquipiers, Steve Novak n'a pas chômé cet été afin d'attaquer la pré-saison dans les meilleures dispositions possibles. De retour à Marquette, dont il fut pensionnaire entre 2002 et 2006, l'ailier/intérieur des Knicks, s'est entraîné aux côtés d'autres anciens de l'Université du Wisconsin.
« En jouant contre Wesley Matthews, Jimmy Butler et Darius Johnson-Odom, j'ai pu travailler ma défense  », a t-il indiqué à ESPN. « Je pense que ça a été bénéfique pour moi de revenir à Marquette et de jouer des matchs 5 contre 5 tout au long de l’été parce que c’est un moment où vous pouvez vraiment mettre l’accent en défense sur des joueurs à des positions différentes. Je me suis vraiment concentré sur le positionnement, pour m’assurer d’être toujours au bon endroit et que les gars sachent toujours où je suis […] Je pense que c’est ce qui va être ma valeur défensive, être là pour provoquer des passages en force, être présent sur les aides, parce que j’ai besoin de défendre en équipe. C’est ce genre d’équipe que nous voulons construire. »
Si Novak a insisté sur le travail défénsif, cher à Mike Woodson, il n'a pas pour autant oublié qu'il était le shooteur à 3 points le plus régulier de la NBA la saison dernière (47,2%). Un atout maître que le joueur de 29 ans souhaite continuer à développer en étudiant notamment la science du placement et des déplacements d'une référence en la matière : Reggie Miller.
 « Jusqu'à présent, les vidéos que je regardais n'étaient pas sur la manière dont ces joueurs attiraient des fautes. J’ai regardé des vidéos pour voir comment Reggie Miller sortait des écrans ou comment Rip Hamilton se défait de son adversaire, comment ils sortent des écrans et pour dégainer leurs tirs rapidement, ce genre de choses… Bon nombre de vidéos concernaient la manière dont ces joueurs se retrouvent dans des positions ouvertes, non pas après le shoot, mais avant. »
Après avoir rempilé pour 4 ans et 15 millions de dollars à Big Apple, Steve Novak semble bien décidé à montrer qu'il mérite son contrat. Avec un Carmelo Anthony surmotivé, boosté une médaille d'or olympique et un Amar'e Stoudemire qui a travaillé cet été son jeu au poste avec Hakeem Olajuwon, les Knicks paraissent plus déterminés que jamais à élever leur niveau de jeu.
Afficher les commentaires (18)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest