Team USA, Goran Dragic le danger numéro 1

Team USA se prépare à affronter ce soir la Slovénie lors des quarts de finale et les joueurs américains se méfient particulièrement de Goran Dragic.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Team USA, Goran Dragic le danger numéro 1
Goran Dragic n'a plus rien à prouver en NBA, il est l'un des meilleurs meneurs de la ligue et il était à deux doigts d'être un All-Star. Auteur d'une excellente saison avec les Phoenix Suns, le joueur de 28 ans est le leader de l'équipe de Slovénie lors de cette Coupe du Monde. Forcément, les joueurs de Team USA sont parfaitement au courant des qualités du meneur slovène et ils se préparent à le limiter au maximum lors de la rencontre ce soir à 21h. Si jamais Goran Dragic prend feu, le match pourrait être plus compliqué que prévu pour les Américains et même s'ils saluent tous son talent, ils sont prêts à défendre dur sur lui :
"C'est un bon joueur, il est l'un des meilleurs joueurs en NBA, donc nos meneurs vont devoir relever un grand défi. Mais comme j'ai dit, on doit être capable d'avoir 5 gars sur le parquet prêt à aider pour jouer une grosse défense", a commenté James Harden sur le site USAB.   "Je suis un grand fan de Dragic, j'ai beaucoup de respect pour lui. J'ai joué contre lui quelques fois en NBA, je suis impatient, c'est toujours bien d'avoir un super meneur comme adversaire", a expliqué Kyrie Irving.
Pourtant, sur le papier, le duel est totalement déséquilibré entre les deux nations. En effet, elles se sont rencontrés en amical juste avant la Coupe du Monde et Team USA a surclassé la Slovénie 101-71. Mais pour Coach K, ce match de préparation ne veut rien dire :
"La première chose à faire, c'est d'oublier le match amical, parce qu'ils ont récupéré plusieurs gars. Ils ont commencé à bien jouer lors du premier tour et Goran Dragic a eu l'occasion de se reposer. Ainsi ils se sont améliorés en tant qu'équipe alors que Goran est devenu encore un peu plus le leader. Mais nous aussi nous avons fait des progrès et nous devons nous concentrer sur notre équipe."
Sans manquer de respect aux différentes équipes affrontées par Team USA jusqu'à maintenant, la Slovénie est la première sélection qui pourrait mettre - un peu - en danger les Américains (même si la Turquie l'a plutôt bien fait pendant deux quarts temps). En tout cas, Goran Dragic risque d'être serré de prés ce soir.
Afficher les commentaires (5)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest