Tony Parker, une blessure qui peut changer la série

Touché sévèrement au genou cette nuit, Tony Parker est susceptible d'être indisponible un bon moment. Et c'est évidemment problématique pour les Spurs.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
Tony Parker, une blessure qui peut changer la série
Nous avons été bluffés par les performances de Tony Parker depuis le début des playoffs. Pas tant par les accomplissements en soi - les drives, l'adresse à mi-distance, des aspects du jeu qu'il maîtrise depuis des années - mais plutôt par la régularité dont il fait preuve sur cette campagne. Que TP soit en mesure de scorer 15-20 points, cela ne surprend personne. Mais qu'il s'impose comme la deuxième lame offensive des San Antonio Spurs soir après soir, c'est déjà plus... étonnant. [superquote pos="d"]"Ce n'est pas bon." Popovich[/superquote]Le Français était encore une fois déterminant cette nuit. Il a parfaitement épaulé Kawhi Leonard (34 pts à 10/14) et la star texane avait bien besoin d'un soutien en attaque. Parker a apporté ce plus en étant une nouvelle fois agressif et adroit. Il a notamment converti ses deux tentatives derrière l'arc. Avec 18 points en 25 minutes, il a terminé deuxième meilleur marqueur de San Antonio. 25 minutes. Il est là, le hic. TP s'est blessé en attaquant le cercle. Il est mal retombé après un drive. Le joueur s'est immédiatement retrouvé au sol et ses coéquipiers ont dû le porter pour le raccompagner au vestiaire. Il restait huit minutes à jouer.
"Ce n'est pas bon", confie déjà Gregg Popovich. Un avis partagé par Manu Ginobili. "On s'attend à ne pas le revoir avant un bon bout de temps."
   

Qui pour prendre le relais de Tony Parker ?

[caption id="attachment_344719" align="alignleft" width="318"] Patty Mills va devoir tenir le choc en l'absence de TP.[/caption] Rien de rassurant, donc. Les reporters présents à l'AT&T Center affichent le même pessimisme au sujet de la blessure du quadruple champion NBA. En attendant plus d'informations, il semble donc plus que probable que Tony Parker manque plusieurs matches. Voire même la fin de la série contre les Rockets. Et vu son niveau depuis le début des playoffs, c'est un vrai problème pour Popovich. TP compilait 15,9 points par match à 52% de réussite aux tirs et 58% à trois-points en huit matches de playoffs. Les éperons ont déjà du mal à entourer Leonard et les voilà sans doute privés de l'autre joueur capable de provoquer la défense balle en main. Patty Mills a les qualités pour prendre le relais. Mais derrière, c'est le vide, ou presque. Manu Ginobili paraît plus vieux à chaque match et le rookie Dejounte Murray n'est pas prêt. L'absence de Parker devrait mettre encore plus de pression sur les épaules de ces trois joueurs ainsi que sur celles de Leonard, déjà en charge d'une majeure partie de la création offensive. Ils vont pourtant tous devoir hausser leur niveau de jeu pour passer l'obstacle dressé par les Houston Rockets.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest