Victor Oladipo, un All-Star à moindre coût pour les Lakers ?

Victor Oladipo est libre. Les Lakers cherchent de bons joueurs prêts à accepter un petit deal pour se relancer. L'entente parfaite ?

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs
Victor Oladipo, un All-Star à moindre coût pour les Lakers ?

La carrière de Victor Oladipo a pris un virage décevant et un peu triste depuis sa blessure de janvier 2019. L'ancien arrière d'Orlando, OKC et Indiana, n'a jamais retrouvé le niveau physique qui était le sien. Ses passages par Houston et Miami n'ont pas été concluants et le voilà free agent et dans le flou à 29 ans. Son refus de prolonger avec les Pacers lors de sa dernière saison là-bas lui a coûté quelques millions qu'il aura du mal à rattraper désormais.

Et si le tremplin pour un retour au top niveau se trouvait à Los Angeles ?

Les Lakers ont trois stars dont les contrats cumulés représentent plus d'argent que la masse salariale totale de 19 équipes de la ligue : LeBron James, Anthony Davis et Russell Westbrook. Pour ne pas exploser le salary cap, les Californiens ont besoin de bons joueurs capables d'accepter de faibles salaires contre la promesse d'être compétitifs pour le titre. Victor Oladipo n'aura pas 15 offres durant la free agency, il le sait désormais. Selon Jake Fischer, un terrain d'entente pourrait être trouvé entre "Dipo" et les Lakers pour un contrat d'un an au salaire minimum.

Un two-way player double All-Star

Si le double All-Star (2018-2019) se remet subitement à jouer comme le two-way player que l'on connait, l'affaire sera magnifique. S'il a un peu plus de mal, le risque sera limité et les deux parties pourront se séparer sans problème. Oladipo reste un joueur capable de remonter la balle, de défendre fort et de se muer en première option au scoring si le besoin se fait sentir.

Apporter ne serait-ce que 50% de ça en sortie de banc ou sur un temps de jeu moins important que ce qu'il a connu par le passé, ce serait déjà très intéressant pour son futur employeur. Surtout s'il s'agit des Lakers, dont la marge de manoeuvre est extrêmement réduite.

Depuis sa blessure début 2019, Victor Oladipo n'a joué que 56 matches de NBA.

Victor Oladipo encore plus malchanceux que prévu, quel poissard...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest