Punchline, couverture de SLAM, duel choc aux Etats-Unis : Victor Wembanyama fait sensation

Punchline, couverture de SLAM, duel choc aux Etats-Unis : Victor Wembanyama fait sensation

Victor Wembanyama affole les fans, les scouts et les journalistes. Le prospect se retrouve même en couverture du prochain SLAM.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Dix-huit ans, zéro minute NBA au compteur mais Victor Wembanyama est déjà une star de l’autre côté de l’Atlantique. Il est même d’ailleurs de passage aux Etats-Unis, à Las Vegas, où Boulogne va affronter le G-League Ignite par deux fois. Les rencontres seront diffusées sur ESPN et n’ont qu’un seul but : opposer le petit grand frenchie à Scoot Henderson. Les deux jeunes prospects sont annoncés respectivement à la première et à la deuxième place de la prochaine draft.

« C’est vraiment un excellent joueur. Je pense que si je n’étais pas né, il aurait pu prétendre au premier spot », lâche le pivot des Metropolitans plein d’assurance.

Une punchline qui fait le tour du Twitter US. Victor Wembanyama assume son statut. Et son attitude séduit les Américains. En plus d’être potentiellement un futur grand basketteur, et pas seulement pour sa taille (2,21 mètres), il est déjà un excellent « produit » marketing pour les médias de tous les continents. Il a donc eu l’honneur d’être mis en couverture du célèbre magazine SLAM.

Tony Parker y avait déjà eu le droit… mais sous la tunique des San Antonio Spurs. Une fois établi dans la ligue. Wembanyama semble lui destiné à briller en NBA. Il paraît prêt. Mentalement notamment. La langue est maîtrisée, les codes de communication aussi. C’est en tout cas ce qui ressort des coulisses du shooting avec SLAM. Il s’y livre un petit peu sur son enfance, son rapport au basket et aux attentes, ses passions, etc.

Victor Wembanyama a commencé la nouvelle saison en trombe. Il compile pour l’instant plus de 17 points, 8 rebonds et 2 blocks de moyenne après trois matches.

Victor Wembanyama sur la Draft : “’Il faut qu’il n’y ait personne choisi devant moi”

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest