Adam Silver, « pas fan » de la stratégie des Sixers

Adam Silver nie avoir fait pression pour que les Philadelphie Sixers changent de stratégie.

Alexis OrsiniPar Alexis Orsini  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Adam Silver, « pas fan » de la stratégie des Sixers
En tant que patron de la NBA, Adam Silver sait bien que ses propos peuvent vite être mal interprétés. Invité du podcast FiveThirtyEight, le patron de la ligue s'est montré aussi "franc" qu'il le pouvait sur le tanking la stratégie de reconstruction des Philadelphie Sixers :
"Je ne peux pas répondre directement. Il existe une multitude d'idées et d'approches envisageables pour diriger une équipe. Pour moi, tant qu'une équipe est gérée dans le respect des règles de la NBA, c'est acceptable. Ce n'est pas à moi de dire aux propriétaires et dirigeants comment gérer leur équipe. [...] Est-ce que je suis fan de [la stratégie des Sixers] ? Disons-le comme ça : non. Mais est-ce pour autant incompatible avec les règles de la ligue ? C'est compatible, et c'est pour ça que j'ai proposé de réformer le système de la loterie."
Toujours prudent, Adam Silver a bien précisé qu'il n'avait pas pour autant mis la pression sur les Sixers afin qu'ils modifient leur stratégie (en recrutant tour à tour Jerry Colangelo et Mike D'Antoni) mais que Josh Harris, propriétaire de l'équipe, avait pris cette décision tout seul :
"Nous avons eu de nombreuses discussions au fil du temps sur l'utilité de cette stratégie. Et il a fini par en conclure, au début de cette saison, lorsqu'il a vu le niveau de son équipe, qu'il fallait changer de plan. Les autres propriétaires ne lui ont pas du tout mis la pression."
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest