113 CLE
89 CHA
99 DEN
109 HOU
110 GSW
103 ATL

D’Antoni explique pourquoi ça n’a pas marché avec Melo à New York

BasketSessionPar BasketSession Publié

Mike D'Antoni est persuadé que tout se passera bien entre Carmelo Anthony et lui chez les Houston Rockets, 6 ans après leur échec avec les Knicks.

Mike D'Antoni et Carmelo Anthony ont passé un peu plus d'un an ensemble aux New York Knicks entre 2011 et 2012. Les voilà réunis chez les Houston Rockets, maintenant que "Melo" s'est officiellement engagé avec la franchise texane. Tous ceux qui ont suivi les Knicks à l'époque, sont forcément un peu inquiets. Le courant n'était pas particulièrement bien passé entre les deux hommes. Du moins sur le plan de la compréhension tactique et sportive.

Avant que les Knicks ne renvoient D'Antoni, plusieurs sources proches de l'équipe avaient évoqué une relation tendue entre le coach et la star de l'équipe. La "Linsanity", qui s'est faite au détriment de Carmelo Anthony sur le plan de la popularité, a renforcé cette impression. D'aucuns avancent encore aujourd'hui que si Mike D'Antoni a été renvoyé et Jeremy Lin non-conservé, c'est à cause des représentants de "Melo", inquiets pour sa cote à "Big Apple".

La faute aux dirigeants des Knicks

De l'eau a coulé sous les ponts et les deux hommes n'ont jamais publiquement exprimé de griefs l'un envers l'autre. Interrogé par Sam Amick de USA Today lundi, Mike D'Antoni n'a pas nié les tensions de l'époque, mais s'est montré très positif quant à cette nouvelle collaboration.

"A New York, la direction a tradé la moitié de l'équipe pour faire venir Melo. Tout le monde s'attendait à ce que l'on gagne un titre, mais ce n'était pas réaliste. Tout ça a mis beaucoup de pression sur l'équipe et c'est parti en vrille".

D'Antoni pense aussi que le fait que Carmelo Anthony ne soit pas la première option comme à l'époque à New York devrait l'avantager. S'il semblerait que les Rockets aient prévenu l'ailier All-Star qu'il démarrera la saison sur le banc, "MDA" ne s'est pas montré aussi catégorique.

"On va essayer différentes combinaisons en pré-saison et au début de la saison. Grâce aux stats avancées, à notre instinct et au ressenti des joueurs, on saura vite quelle est la meilleure manière de jouer".