CQFR : C’était Trae Trae fort !

CQFR : C’était Trae Trae fort !

Voici ce qu'il fallait retenir des 4 matches de la nuit en NBA : Trae Young en feu, les Warriors trop courts et le retour perdant pour Westbrook notamment.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les résultats de la nuit en NBA

Atlanta Hawks @ Cleveland Cavaliers : 133-111

Sacramento King @ Oklahoma City Thunder : 131-120

Golden State Warriors @ Denver Nuggets : 98-100

Houston Rockets @ Los Angeles Clippers : 112-115

---

- La mission d'un rookie, c'est de marquer les esprits par la constance de ses bonnes performances. Trae Young n'en en est pas encore là - et pour cause, les Hawks n'ont pas encore joué - mais pour ce qui est d'en mettre plein la vue ponctuellement, c'est déjà réussi. Le meneur d'Atlanta a déjà claqué un match référence la nuit dernière sur le parquet des Cavs. Avec 35 points et 11 passes, Young a montré l'étendue de son potentiel offensif et sa capacité à être le leader de ce groupe. Maintenant, on attend ça tous les soirs, histoire de ne plus trop penser à ce qui nous a semblé une énorme bourde de la part des Hawks le soir de la Draft.

- Une preuve que ce qu'a fait Trae Young n'est pas anodin ? C'est le meilleur cumul points/passes depuis 8 ans en NBA de la part d'un rookie. Et le dernier à avoir réussi ça n'est pas un peintre. Ou alors du genre impressionniste magnifique : Stephen Curry.

- Quand on parle du loup, Curry a fait du "Steph gonna Steph" dans le dernier quart-temps contre Denver cette nuit. Ses trois paniers à trois points en à peine plus d'une minute ont ramené les Warriors au contact. Malheureusement pour le double MVP, ses 30 points n'ont pas suffi à éviter la première défaite des Warriors cette saison.

- Un peu passé inaperçu dans cette fin de match animée, le lancer-franc raté par Draymond Green à 9 secondes de la fin aurait lui aussi pu offrir 5 minutes de spectacle en plus au Pepsi Center.

- Après 3 matches, les Warriors sont à 24/74 à 3 points, avec 16 des paniers en question inscrits par le seul Curry. Ce serait pas mal que Klay Thompson démarre sa saison, histoire de filer un coup de main à son frangin éclabousseur.

- S'il n'y a pas eu prolongation dans ce match, c'est de la faute d'un Espagnol. [L'adage dit que quel que soit votre problème dans la vie, c'est TOUJOURS de la faute d'un Espagnol]. Juancho Hernangomez a privé les Warriors d'une overtime en venant contrat le trop prudent Damian Jones dans les derniers instants pour s'offrir l'action défensive de ce début de saison. Au moins, la "pression" de l'invincibilité n'est déjà plus un souci pour Golden State cette saison.

- Commencer trop fort n'est pas toujours une bonne idée, mais les Nuggets ne se posent pas de question. Trois victoires en trois matches, un Nikola Jokic (23 points, 11 rebonds et 6 passes) qui a l'air capable de caler des triple-doubles en marchant et un collectif bien huilé, tout va à merveille pour Mike Malone.

- Il y a les types normaux qui font gaffe à leur genou quand ils reviennent d'une opération. Et il y a Russell Westbrook.

- Le comeback de Westbrook (32 points, 12 rebonds et 8 passes) n'a pas empêché le Thunder de subir une troisième défaite en trois matches. Si on peut excuser la première contre Golden State et la deuxième sur le parquet des Clippers, paumer à domicile contre Sacramento, c'est un peu rude pour les fans.

- Dennis Schröder est normalement là pour apporter de la fiabilité offensive en back up. Les débuts de l'Allemand à OKC sont poussifs : 14/50 au shoot sur les trois premiers matches.

- Les Kings ne se sont pas posés de question et ont sorti un match inespéré en attaque (131 points marqués). Des morts se sont réveillés, comme Iman Shumpert, qui n'avait plus marqué 26 points depuis un one-one contre son cousin sur un playground de l'Illinois en 1997. D'autres se sont affirmés, comme De'Aaron Fox, auteur d'un double-double (22 points, 10 passes) malgré la présence de Westbrook en face.

- Très joli coup de crapule de Buddy Hield à son coéquipier Justin Jackson. Les Kings mangent le chrono, font exprès de laisser leur dernière possession filer, mais Hield ne veut pas que le turnover soit comptabilisé dans ses stats. Du coup, hop, une petite passe puante pour Jackson. C'est cadeau.

- Le calendrier fait parfois bien les choses. Pour son premier match de suspension, Chris Paul a loupé le match contre les Clippers. Pas de drama, de tunnels secrets, de coups de fils au LAPD ce coup-ci. Il valait mieux calmer le jeu après la baston de samedi contre les Lakers.

- Sans "CP3", les Rockets ont perdu au Staples Center. La doublette Gallinari-Harris marche bien dans ce début de saison (43 pts à eux deux cette nuit) et les entrées de Montrezl Harrell, motivé pour montrer ce qu'il vaut à son ancienne équipe, font du bien : 17 points, 10 rebonds, 3 passes et 3 contres pour l'ex de Louisville.

- Plus intéressant encore, la présence de Shai Gilgeous-Alexander dans le money time pour défendre sur James Harden. Non seulement le rookie a inscrit 12 points, mais il s'est très bien occupé du MVP en titre. Le potentiel de two-way player est bien là et Doc Rivers compte bien le développer ces prochains mois.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest