Les Knicks ont complètement foiré la venue de David Griffin en 2017

Alors qu'il était très intéressé par le poste, David Griffin a finalement refusé de rejoindre les Knicks, notamment en raison de Steve Mills

N.SPar N.S | Publié
Les Knicks ont complètement foiré la venue de David Griffin en 2017

Arrivé cet été en Louisiane pour prendre la succession de Dell Demps aux Pelicans, David Griffin a fait un travail remarquable. En récupérant d'abord une énorme contrepartie pour Anthony Davis, puis en enchaînant des signatures intéressantes comme Derrick Favors et JJ Redick. Sans compter sur son historique chance quant à récupérer le premier choix d'une Draft. Bon, pour le moment, la mayonnaise tarde à prendre à NOLA mais il est vrai que les nombreuses blessures plombent pas mal ce groupe. Avant de débarquer à la Nouvelle-Orléans, David Griffin sortait de deux ans de break après son départ de Cleveland en 2017. S'agissait-il d'un choix personnel ? Ou manquait-il de propositions alléchantes ? Certainement un peu des deux. ESPN nous apprend d'ailleurs que juste après avoir quitté l'Ohio, Griffin a été tout proche de rejoindre les New York Knicks.

Les Knicks signent Hardaway Jr... alors que David Griffin était dans l'avion pour rencontrer Steve Mills

Très excité à l'idée de gérer cet immense défi, il s'est néanmoins heurté à l'inflexibilité de James Dolan sur certaines conditions. Le proprio controversé voulait lui laisser Steve Mills, alors GM, dans les pattes tandis que Griffin souhaitait travailler seul. Et alors qu'il était dans l'avion pour rencontrer l'actuel président des Knicks et trouver un terrain d'entente, ce dernier fait signer Tim Hardaway Jr pour 71M... On ignore quel impact a eu cette manoeuvre dans sa décision mais Griffin a décliné l'offre quelques jours plus tard. Steve Mills, lui, était promu président dans la foulée...

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest