Fizdale a adoré Ntilikina, nous aussi

Fizdale a adoré Ntilikina, nous aussi

Ca ne se voit pas sur la feuille de stats, mais la première de Frank Ntilikina sous l'ère Fizdale a été convaincante.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

5 points à 2/7, 5 rebonds, 1 passe, 3 interceptions en 33 minutes. Si on s'arrête à sa seule ligne de stats, on peut se dire que Frank Ntilikina n'a pas satisfait David Fizdale pour son intronisation dans le cinq des New York Knicks cette nuit contre les Atlanta Hawks. Erreur ! Le nouveau coach de la franchise de Manhattan a au contraire été ravi de ce qu'il a vu. A aucun moment Fizdale n'a mentionné une éventuelle frustration face au faible impact offensif du Français. Il s'est plutôt focalisé sur sa performance en défense, une nouvelle fois de très haut niveau. Au-delà de chiffres qui paraissent anecdotiques, c'est l'impression visuelle laissée qui parle le mieux.

"Je trouve que Frank Ntilikina a fait un super match. Vous ne le verrez pas sur le boxscore, mais il s'est démarqué. On ne peut pas dire qu'il n'a pas essayé. Il a rendu la vie dure à l'équipe adverse. Chaque prise de balle, chaque remise en jeu, chaque shoot, il les a contestés. Toutes ses rotations étaient bonnes. Frank est un défenseur d'élite. [...] Je suis ravi de la manière dont il s'est adapté à ce rôle. J'espère qu'il va continuer à y grandir", a déclaré Fizdale dans des propos rapportés par ESPN.

Ce nouveau rôle dont parle le coach des Knicks, c'est celui de verrouilleur défensif sur le poste 3. Avec Trey Burke et Tim Hardaway Jr dans le cinq, Ntilikina n'est plus forcément le manieur de ballon principal lorsqu'il est sur le parquet. En revanche, chaque initiative offensive est la bienvenue pour accompagner ses exploits défensifs. Rappelons qu'il n'a que 20 ans et qu'aussi bien son coach que des adversaires parlent de lui comme un "défenseur d'élite". Le talent offensif, il l'a. Il lui reste simplement du travail pour parvenir à le mettre en application dans des matches de ce niveau avec régularité.

Frank Ntilikina
Frank Ntilikina n'a pas ménagé Trae Young quand il l'a eu sur son chemin.

Le fait que Frank soit l'un des plus gros talents français du moment pousse forcément à l'exigence maximale. Mais comment ne pas l'imaginer dans quelques années squatter l'un des deux meilleurs cinq défensifs et, à force de travail et de répétition des matches, devenir une menace two-way comme les meilleurs joueurs de cette ligue ?

On espère vraiment que David Fizdale ne va pas changer d'idée. La présence du French Prince dans le cinq est aussi une marque de confiance dont il a besoin. Et la garantie d'un temps de jeu suffisant pour lui permettre de se développer rapidement. D'emblée, contre Atlanta, on l'a effectivement vu à son avantage dans son registre favori pour pourrir la vie de Taurean Prince, au moins dans le 1er quart-temps (Prince a fini à 21 pts). Puis celles de Jeremy Lin et Trae Young lorsque les rotations l'ont poussé à changer de vis à vis. Sans que cela se traduise à chaque fois par des interceptions ou des contres, Ntilikina a été une vraie arme de dissuasion.

Pendant le match, le légendaire Walt Frazier, n'a cessé de souligner l'intelligence et la "maturité fantastique" du Français en défense. "Clyde" a aussi noté des progrès au niveau du shoot, tout en regrettant qu'il n'ait pas plus confiance en ses capacités pour scorer.

Patience, patience !

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest