Iman Of The Game : Shumpert, le facteur X des Cavaliers

Moins en vue que LeBron James ou Kyrie Irving, Iman Shumpert a lui aussi été essentiel au succès des Cleveland Cavaliers cette nuit. Gros plan sur l'un des meilleurs joueurs de devoir des playoffs.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
13 points à 6/10 aux tirs, 7 rebonds et 3 blocks en 42 minutes. La ligne de statistiques d'Iman Shumpert est propre, même si elle passe inaperçue à côté des 38 pions, 12 prises et 6 caviars de LeBron James. Comparer la performance de l'arrière des Cleveland Cavaliers à celle du King est injuste. En réalité, leurs prestations sont complémentaires. Si James est bel et bien l'homme du match, Shumpert a lui aussi contribué au succès de son équipe.

Un "two-way role player"

Les tâches confiées à l'ancien joueur des Knicks - bazardé à Cleveland en l'échange d'un second tour de draft et de trois porteurs d'eau - sont plutôt simples : il doit défendre avec acharnement, aider aux rebonds et profiter des opportunités qui lui sont offertes par ses coéquipiers pour inscrire ses points. Son rôle est limité mais le joueur de 24 ans le prend à cœur. Il ne rechigne pas devant l'effort et il s'applique. Il est même particulièrement efficace. Selon les données fournies par NBA.COM, les Cavaliers inscrivent 110,2 points et en encaissent 99,5 sur 100 possessions lorsqu'Iman Shumpert est sur le parquet (en playoffs). Shump' s'est émancipé de son rôle hier soir. Comme si le Dwyane Wade des finales NBA 2006 avait pris possession de son corps pendant quelques minutes à la fin du premier QT. Il a d'abord inscrit deux jump shots consécutifs en sortie de dribble avant d'enchaîner avec un panier à trois-points. 3 de ses 6 paniers du match qui ont permis aux Cavaliers de revenir à hauteur des Bulls alors que les joueurs de Chicago avaient pris un bon départ. Un peu plus tard durant la rencontre, il a une nouvelle fois attaqué la défense des taureaux pour donner un peu d'air à son équipe. https://www.youtube.com/watch?v=jh2rVZDbnvw Ces quelques éclairs de génie marquent plus facilement les esprits et ils alimentent les highlights mais ils ne doivent pas nous faire perdre de vue ce qu'Iman Shumpert est réellement : un joueur de devoir capable de faire la différence des deux côtés du parquet. C'est essentiellement en défense - comme souvent - qu'il s'est distingué hier soir. Il a su ralentir et même éteindre Derrick Rose en seconde période (une blessure au poignet contractée pendant le match n'a pas aidé le meneur des Bulls). Il n'a pas non plus hésité à aller batailler avec les intérieurs sous les panneaux, captant au passage sept ballons dont le rebond le plus important de la rencontre à quelques secondes du buzzer final. https://www.youtube.com/watch?v=C9KLy2UBnkA Un rebond offensif décisif au milieu de la raquette surpeuplée des Bulls, avec l'aide de Tristan Thompson "défendu par trois joueurs", dixit Iman Shumpert. En l'absence de Kevin Love, out pour la fin des playoffs en raison d'une blessure à l'épaule, il est essentiel que les autres joueurs des Cavaliers se mettent au diapason pour compenser son apport habituel aux rebonds. Un message parfaitement capté par l'arrière. Déjà auteur d'un match à 10 rebonds lors de l'ultime manche de la série du premier tour contre Boston (une rencontre au cours de laquelle il avait très bien défendu sur Isaiah Thomas), il tourne à 4 prises de moyenne sur l'ensemble des cinq duels contre Chicago. Solide.

L'Iman de l'ombre

[caption id="attachment_264163" align="alignleft" width="318"] Iman Shumpert a fait preuve d'efficacité des deux côtés du parquet hier soir. Comme souvent.[/caption] LeBron James est un super héros. Les supers héros sont irremplaçables, pas les role player. A Cleveland, tout part de LeBron. Il est le meilleur joueur du monde. Le King. Sans lui, les Cavaliers n'ambitionneraient pas de décrocher le premier titre majeur attendu par la cité de l'Ohio depuis plus de 50 ans. C'est la raison pour laquelle on retrouve le crâne dégarni de James à la une de tous les sites de la planète basket. Mais les joueurs de la trempe de LeBron ont besoin de leurs lieutenants, de leurs porteurs d'eau. Ils ont besoin de ces joueurs capables d'avoir un impact sur une courte séquence. Ils ont besoin de ces joueurs susceptibles de faire la différence sur un QT. Un QT qui a ensuite un impact sur le résultat final du match. Un match qui peut faire pencher le sort d'une série. Et ainsi de suite. Ce sont ces détails qui mènent les grands joueurs vers le titre. Les petits détails font la différence en playoffs. Il en va de même que les performances ponctuelles d'un joueur lambda - ces fameux facteurs X. [superquote pos="d"]Shumpert est susceptible de faire la différence sur un QT, un match ou une série [/superquote]Les exploits individuels comme ceux du King sont magnifiés par les succès collectifs. Quel saveur auraient eu les 38 points de la superstar si son équipe avait perdu ce match cinq ? Les joueurs de l'ombre des Bulls n'ont pas brillé hier soir. Ceux des Cavaliers, les Tristan Thompson, J.R. Smith et autres Iman Shumpert, si. Le résultat final est serré et c'est aussi là que l'on peut expliquer l'écart. Les petits détails, toujours. La copie rendue par Shumpert n'est pas surprenante. Le jeune joueur était présenté comme un espoir de la grosse pomme avant que Phil Jackson s'en sépare soudainement - il a avoué regretté depuis. Il fait exactement ce qu'il sait faire de mieux sur un terrain de basket. Surtout, il fait ce que les Cavaliers attendaient de lui en le récupérant en février dernier. Une place de titulaire lui tendait les bras, il l'a finalement perdue suite à une blessure et aux performances encourageantes de son camarade J.R. Smith. C'est la suspension de ce dernier qui a relancé Shumpert dans le cinq. Le voilà à nouveau titulaire à part entière, et ce malgré le retour de l'éphémère boyfriend de Rihana. Le plus dur ne fait que commencer pour Iman Shumpert. Il y aura encore des stars à contenir comme Derrick Rose ou Jimmy Butler. Il y aura encore des paniers ouverts dans le corner à convertir après une passe d'Irving ou James. Il y aura encore des sales corvées à effectuer. Des critiques à essuyer. Il y aura encore d'autres performances essentielles et pourtant oubliées du plus grand nombre. Il y aura encore d'autres victoires à aller chercher. Et encore plein de belles histoires à écrire.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest