Justise Winslow a insisté sur le travail de son jump shoot

Justise Winslow compte bien prendre de l'ampleur du côté du Miami Heat. Et ça passera par une progression nécessaire au shoot.

Tom LansardPar Tom Lansard  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Justise Winslow a insisté sur le travail de son jump shoot
Justise Winslow sort d'une année rookie intéressante, récompensée par une présence dans la seconde All-Rookie Team à la fin de la saison dernière. Pat Riley l'évoque même comme l'ailier titulaire la saison prochaine du côté du Miami Heat. Mais la progression de Winslow doit passer aussi par un travail au niveau du jump shoot. À 27.8 % derrière l'arc et moins de 30 % à mi-distance, le rendu est très largement perfectible. C'est ce à quoi Justise Winslow s'est attelé cet été :
"Vous allez voir une différence majeure ; il peut devenir un joueur spécial" assure-t-on dans le camp Winslow.
Pour autant, l'ancien Blue Devil de Duke n'a pas souhaité identifier l'intéressé qui lui aurait fait bosser son shoot. Simplement qu'il était ravi des résultats, et qu'il se perfectionne tôt le matin et tard le soir.
"(Il) a facilité les choses. Je suis plutôt confiant. J'aime la tournure que ça prend."
Si Justise Winslow arrive réellement à prendre une dimension dans son jeu, c'est toute la franchise floridienne qui devrait avoir le sourire, un peu parti avec Dwyane Wade il faut bien le dire. La saison dernière le rookie n'a débuté que très peu de matches - 8 en saison régulière plus 2 en playoffs - mais en a disputé un bon paquet de saison régulière (78) et 13 rencontres de playoffs. Et pour une solide moyenne de 28.6 minutes par match et SR et 25.4 minutes en postseason.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest