Kawhi Leonard, le retour du roi

Kawhi Leonard, le retour du roi

Six mois après le sacre des Raptors, Kawhi Leonard est revenu à Toronto sous le maillot des Clippers. Il a été accueilli en héros.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié

Kawhi Leonard a le sang béni d’un roi mais il n’était pas destiné à s’exiler un jour tout au Nord, dans l’Ontario. Il a été envoyé en exil par les San Antonio Spurs, qui l’ont transféré aux Toronto Raptors après que la superstar ait réclamé à partir, lui qui était pressenti pour assurer la succession de Tim Duncan dans le Texas. Il rêvait de Los Angeles. De sa Californie natale. Il a été envoyé à des milliers de kilomètres plus à l’Est, au Canada.

Plutôt que de ruminer sur son sort, Leonard a accepté sa mission. Déterminé et revanchard, il a fait des Raptors une machine à gagner en multipliant les performances époustouflantes. Notamment en playoffs. Et il a finalement mené la franchise, jusqu’alors raillée pour ses déconvenues à ce stade de la compétition, au titre NBA. Bien évidemment le premier de l’organisation. Une libération pour le peuple bouillant du royaume du grand froid. Kawhi est devenu leur icône.

Mais même l’euphorie d’un sacre n’a pas fait oublier son envie de rentrer chez lui. C’est donc après une année fantastique qu’il a décidé de s’engager avec les Los Angeles Clippers. Hier soir, il effectuait son grand retour à Toronto. Le premier depuis son départ. Et avant même que les supporters des Dinos puissent l’acclamer, il avait pris soin de les remercier à l’aide d’un grand message publicitaire projeté sur un immeuble de la ville.

Puis le moment est arrivé. Kawhi Leonard s’est pointé à la Scotiabank Arena. Avant d’être introduit au public, les Raptors ont diffusé une vidéo de deux minutes d’highlights du joueur sous la tunique de Toronto. Puis toutes les lumières se sont éteints. En fond sonore, les commentaires live du game-winner incroyable du bonhomme lors du Game 7 des demi-finales de Conférence contre les Philadelphia Sixers. Avec même des illuminations sur le parquet qui retraçaient les pas de Leonard avant son tir assassin.

Les projecteurs ont ensuite été braqués sur la superstar, introduit au public sous les applaudissements et les « MVP ». Kyle Lowry lui a alors remis sa bague de champion.

« C’est comme le retour de Maximus dans Gladiator », plaisantait Doc Rivers. « Ce que les Raptors ont fait, c’est le plus bel hommage que j’ai vu depuis que je suis dans la ligue. Vraiment très classe de la part de l’organisation et des supporters. »

Le principal intéressé n’a pas montré de trop grands signes d’émotion. Comme d’habitude. C’est sa personnalité. Mais il a senti l’amour de Toronto et il a très certainement été touché. Ensuite, retour au business. Ses 23 points ont permis aux Clippers de l’emporter (112-92) avant de reprendre la route. Avec des souvenirs plein la tête.

https://twitter.com/NBATV/status/1204954929464373248

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest