115 NOP
104 POR
95 MEM
114 GSW
120 SAC
116 PHO
112 LAL
107 OKC

Luka Doncic et Bradley Beal, un duel musclé mais un respect mutuel

BasketSessionPar BasketSession Publié

Face à la facilité de Luka Doncic avec les Dallas Mavericks, le joueur des Washington Wizards Bradley Beal lui a imposé un défi physique. Mauvaise idée...

Luka Doncic a débuté cette saison NBA sur les chapeaux de roue ! Avec une belle prestation (34 points, 9 rebonds et 3 passes), le meneur a porté les Dallas Mavericks à la victoire contre les Washington Wizards (120-111). Face à lui, Bradley Beal, qui vient de signer un nouveau contrat XXL, se devait pourtant de briller. Mais très clairement, le Slovène lui a volé la vedette sur cette partie. Avec une facilité déconcertante, le jeune talent de 20 ans a donné le tempo de ce match. Et pendant les trois premiers quart-temps, les Wizards n'avaient aucune réponse face à lui.

Le moment choisi par Beal pour prendre les choses en mains. Pour relancer les siens, le joueur de Washington a tenté de faire dégoupiller son adversaire. Jeu plus physique, duels musclés et même du trash-talk. Beal a tout tenté... et a finalement été éjecté pour une contestation (seconde technique) à la suite d'un accrochage avec Doncic (première technique).

"C'était génial, c'est aussi ça le basket, a adoré Luka Doncic, loin d'être agacé par ce traitement de faveur, pour ESPN. Il n'y a pas d'amis sur le parquet. Je le respecte vraiment pour ce qu'il a fait. Tout le monde pense qu'il est uniquement un joueur prêt à briller. Non, il a démontré qu'il était prêt à se salir les mains en défense aussi. Il l'a montré, je le respecte vraiment pour ça."

Une sortie plutôt classe de la part du joueur des Mavs. Et de son côté, Beal a tenu un discours similaire, vantant les mérites du vainqueur du soir.

"C'était seulement du basket. Lors de mon expulsion, il a été d'ailleurs le premier à venir me voir donc vous avez pu le constater. Il a compris que c'était simplement du basket. Ce n'était pas un combat, juste du basket, il fallait tenter de le frustrer. Il était en train de nous botter le cul, il fallait faire quelque chose", a résumé Bradley Beal.

Mais malgré sa jeunesse, Luka Doncic, grâce à son expérience en Europe et au Real Madrid, en a vu d'autres. Et même si Bradley Beal a réussi à le limiter à seulement 2 points dans le 4ème quart-temps, le Slovène s'affirme bel et bien comme l'un des hommes à suivre sur cette saison.