MWP, la caution « tough » des Knicks

A 34 ans, Metta World Peace est plus motivé que jamais à l'idée de livrer ses dernières batailles dans sa ville natale.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
MWP, la caution « tough » des Knicks
"Quand les Knicks ont pris Frédéric Weis devant moi, j'étais vraiment très contrarié. Mais avec le recul, c'était mieux pour moi. A mes débuts, j'étais un peu fou et ça aurait pu me faire échouer à New York. C'est finalement le bon moment pour y revenir".
Metta World Peace n'est plus le sauvageon capable de se mêler au public pour distribuer des pains pendant un match. Feu Ron Artest a mûri et semble considérer sa signature chez les Knicks comme une vraie chance de compléter son palmarès et non comme une retraite dorée dans la ville qui l'a vu naître il y a bientôt 34 ans. S'il a nettement diminué le nombre de ses craquages annuels, MWP a encore de beaux restes en termes d'agressivité défensive et de "toughness". Un concept qui s'est avéré étranger aux New Yorkais en playoffs la saison dernière. Le simple talent de Carmelo Anthony et celui florissant d'Iman Shumpert avaient été bien insuffisants pour bousculer des Pacers sereins dans leurs baskets. Les autres cadres étaient soit blessés, soit loin de leur meilleur niveau. [superquote pos="d"]Être tough, un concept étranger aux Knicks lors des derniers playoffs. [/superquote] Touché à la cheville, l'ancien des Lakers a quand même réussi à prouver, lors de ses quelques sorties en pré-saison, qu'il valait mieux que ce qu'on a pu voir de lui à la fin de son aventure en Californie. Lent, dépassé et maladroit au shoot, il n'avait pas réussi à sublimer l'équipe après la grave blessure de Kobe Bryant. Pire, il ne rentrait même plus vraiment dans le lard des adversaires, une marque de fabrique qui en a fait l'un des joueurs les plus redoutés de la ligue, et semblait perdu sur le parquet. Il suffit de l'avoir vu jouer contre les Raptors la nuit dernière pour comprendre que son état d'esprit a changé. Combativité, aisance à 3 pts (4/5 dans l'exercice et à des spots variés) et leadership vocal, les fans de l'ex-pitbull d'Indiana ont dû apprécier sa partition. Bien entendu, Metta devra afficher les mêmes dispositions en saison régulière. Les Knicks ont besoin de le voir batailler sur le terrain ou sous le cercle pour intimider l'opposition, comme il l'a fait lundi. Pas le dernier pour la baston, Tyler Hansbrough a par exemple vite compris qu'il n'avait pas intérêt à titiller le #51. Marque de sagesse, MWP a défendu Psycho T sur Twitter et chanté ses louanges. Qu'il débute ou qu'il sorte du banc, il doit être le général d'une équipe que beaucoup attendent moins performante que la saison passée, notamment au vu de la concurrence accrue à l'Est. Lui se voit surprendre tout le monde sur le plan individuel et être plus qu'un simple grognard expérimenté.
"Je continuerai de me donner et de me sacrifier. Mais je peux très bien réussir une grosse saison offensive. Les gens oublient qu'avant de signer à LA je marquais 20 pts par match. Je vais faire en sorte qu'ils s'en rappellent".
Star locale lorsqu'il évoluait au lycée de La Salle Academy puis à St John's, Metta World Peace va évoluer un soir sur deux devant ses proches et un public dans l'attente de le voir justifier sa réputation. Est-il capable, au crépuscule de sa carrière, d'être la pièce qui manquait aux Knicks pour être de véritables contenders ?

Les stats de Metta World Peace en NBA

Year Team G Min FGM FGA FG% 3PM 3PA 3PT% FTM FTA FT% Off Def Reb Ast TO Stl Blk PF Pts
1999 CHI 72 31:04 4.3 10.5 40.7 0.8 2.7 31.4 2.6 3.9 67.4 0.9 3.4 4.3 2.8 2.3 1.7 0.5 2.2 12.0
2000 CHI 76 31:05 4.3 10.7 40.1 0.6 1.9 29.1 2.8 3.7 75.0 0.8 3.1 3.9 3.0 2.1 2.0 0.6 3.3 11.9
2001 CHI 27 30:28 5.6 13.0 43.3 1.3 3.4 39.6 3.0 4.8 62.8 1.5 3.4 4.9 2.9 2.6 2.8 0.9 4.0 15.6
2001 IND 28 29:15 4.2 10.2 41.1 0.6 2.8 21.5 2.0 2.7 73.3 1.2 3.8 5.0 1.8 1.8 2.4 0.6 3.9 10.9
2002 IND 69 33:34 5.2 12.3 42.8 1.0 3.1 33.6 4.0 5.4 73.6 1.5 3.8 5.2 2.9 2.1 2.3 0.7 3.5 15.5
2003 IND 73 37:10 6.4 15.2 42.1 1.0 3.3 31.0 4.4 6.0 73.3 1.4 3.9 5.3 3.7 2.8 2.1 0.7 2.7 18.3
2004 IND 7 41:34 8.4 17.0 49.6 1.0 2.4 41.2 6.7 7.3 92.2 1.1 5.3 6.4 3.1 2.4 1.7 0.9 3.9 24.6
2005 IND 16 37:42 6.8 14.8 46.0 1.1 3.4 33.3 4.6 7.6 61.2 1.6 3.3 4.9 2.2 2.7 2.6 0.7 2.8 19.4
2005 SAC 40 40:05 6.0 15.8 38.3 1.5 5.0 30.2 3.3 4.6 71.7 1.2 4.0 5.2 4.2 2.2 2.0 0.8 3.0 16.9
2006 SAC 70 37:43 6.5 14.9 44.0 1.3 3.7 35.8 4.4 5.9 74.0 1.5 5.0 6.5 3.4 2.1 2.1 0.6 2.9 18.8
2007 SAC 57 38:06 7.6 16.9 45.3 1.5 3.9 38.0 3.7 5.2 71.9 1.8 4.0 5.8 3.5 2.6 2.3 0.7 2.8 20.5
2008 HOU 69 35:32 6.0 15.0 40.1 2.2 5.6 39.9 2.8 3.8 74.8 0.9 4.3 5.2 3.3 2.0 1.5 0.3 2.2 17.1
2009 LAL 77 33:49 4.0 9.6 41.4 1.4 3.8 35.5 1.7 2.4 68.8 1.3 3.0 4.3 3.0 1.6 1.4 0.3 2.1 11.0
2010 LAL 82 29:23 3.2 8.0 39.7 1.0 2.8 35.6 1.1 1.7 67.6 1.2 2.0 3.3 2.1 1.1 1.5 0.4 2.2 8.5
2011 LAL 64 26:52 2.9 7.3 39.4 0.9 3.0 29.6 1.1 1.8 61.7 1.1 2.3 3.4 2.2 1.1 1.1 0.4 2.1 7.7
2012 LAL 75 33:43 4.4 11.0 40.3 1.9 5.5 34.2 1.7 2.3 73.4 1.3 3.6 5.0 1.5 1.3 1.6 0.6 2.6 12.4
Totals 902 33:35 5.0 12.1 41.7 1.2 3.6 34.2 2.8 3.9 71.6 1.2 3.5 4.7 2.9 1.9 1.8 0.6 2.7 14.1
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest