Les Lakers et les Clippers veulent stopper la saison, les autres vont-ils suivre ?

Les playoffs NBA pourraient être annulés. C'est en tout cas que souhaitent les Lakers et les Clippers, en réponse à l'affaire Jacob Blake.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Lakers et les Clippers veulent stopper la saison, les autres vont-ils suivre ?

On sentait la colère monter chez les joueurs NBA après l'affaire Jacob Blake. Celle-ci a peut-être atteint le point de non-retour. Ce n'est pas une menace en l'air qui a été prononcée par une partie des équipes mercredi, mais bien un projet d'action concrète pour alerter l'opinion et les pouvoirs publics. Il est possible que plus aucun match de basket ne soit joué jusqu'à nouvel ordre et que la saison, illusoire au regard des enjeux sociétaux aux Etats-Unis, soit stoppée nette dans la bulle de Disney World.

Selon The Athletic, la réunion d'urgence entre les joueurs pour évoquer le choix des Milwaukee Bucks de boycotter leur match contre Orlando et l'annulation des matches suivants, a été très animée. Elle a débouché sur une décision inattendue et particulièrement forte. Les Los Angeles Lakers et les Los Angeles Clippers ont indiqué leur intention de voter contre la poursuite des playoffs et pour la fin immédiate de la saison. Un meeting aura lieu ce jeudi à 17 heures (heure française) pour statuer définitivement sur la suite des opérations. Tout le monde ne s'est pas encore rallié aux deux teams de L.A., mais comment imaginer que LeBron James et d'autres superstars de la ligue ne soient pas suivis par la majorité ?

A l'heure actuelle, les joueurs semblent encore partagés. Certains considèrent toujours que la bulle est leur meilleure plateforme. D'autres estiment que continuer le spectacle de la saison n'a aucun intérêt dans ces conditions et que la lutte aura plus d'impact sans la distraction qu'est le basket. Un point de vue que défendaient déjà plusieurs joueurs comme Kyrie Irving à la base.

LeBron James a en tout cas quitté la salle de réunion "passablement énervé" et décidé à mettre la NBA devant ses responsabilités. Lui, comme les autres qui partagent sa motivation, souhaitent que les propriétaires s'impliquent davantage dans la lutte et utilisent les connexions politiques gigantesques dont ils bénéficient, pour aider au changement. Idem pour Adam Silver et la direction de la ligue.

Au cours de ce meeting, il a d'abord été reproché aux Milwaukee Bucks d'avoir agi de manière isolée. Kyle Korver a pris la parole pour s'excuser au nom de son équipe et a reconnu qu'une action collective - elle a finalement eu plus ou moins lieu avec les reports des rencontres suivantes - aurait eu plus de poids. Jaylen Brown, l'ailier des Boston Celtics, a alors expliqué que les Bucks n'avaient pas à s'excuser et avaient agi de manière spontanée et compréhensible.

Pour rappel, la police de Kenosha, non loin de Milwaukee, a tiré 7 balles à bout portant et dans le dos d'un homme noir et non-armé, Jacob Blake, plus tôt dans la semaine. Dans la foulée, des émeutes ont eu lieu en ville et un homme de 17 ans, lourdement armé, a tué deux personnes et en a blessé une autre, sans avoir été appréhendé par la police. Il n'a été arrêté que 24 heures après, sans les mêmes méthodes qui ont conduit au drame des jours précédents.

La NBA n'est pas seule dans le combat. La WNBA, pionnière dans cette lutte, a emboîté le pas en renonçant à disputer les rencontres du soir et procédera sans doute de concert par la suite. Les joueuses se sont toutes présentées sur le terrain en même temps, avec notamment des T-Shirts criblés de faux impacts de balles formant les lettres du nom de Jacob Blake.

La MLS et la MLB ont également stoppé leur activité du soir. Le monde du sport américain est clairement en train de se mobiliser pour faire changer les choses.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest