Udonis Haslem met un coup de pression à Patrick Beverley

Patrick Beverley est un petit teigneux. Mais il sait quand il faut se taire. Surtout quand Udonis Haslem vient le remettre à sa place.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Udonis Haslem met un coup de pression à Patrick Beverley
Patrick Beverley s’est taillé une réputation peu flatteuse depuis la saison dernière. Le meneur des Houston Rockets est un joueur teigneux, le genre de gars qu’il vaut mieux avoir avec que contre soi. Il est aussi accessoirement l’homme qui a provoqué la première blessure de la carrière de Russell Westbrook lors des derniers playoffs (Selon certaines rumeurs, les supporteurs du Thunder possèdent des poupées vaudou à l’effigie du joueur des Rockets). La provoc fait partie du jeu de ce défenseur coriace devenu un homme important de la rotation texane. Face au Miami Heat – la franchise qui l’a coupé en 2010 – Patrick Beverley n’a donc pas hésité à tout faire pour sortir les joueurs floridiens de leur match. A tel point qu’Udonis Haslem, le parrain à Miami, s’est senti obligé d’aller dire deux mots au jeune meneur au moment de regagner les vestiaires à la mi-temps.
« Je lui ai juste fait passer un sale moment », prévient d’emblée le vétéran du Miami Heat. « Rien de bien méchant. Je lui ai juste dit d’arrêter de raconter de la merde et d’arrêter de balancer des regards vers notre banc. »   « Je connais Pat. Il a passé un été avec nous. C’est un dur, un vrai compétiteur et je respecte le chemin qu’il a parcouru jusqu’ici et le succès qu’il a connu. Mais il en faisait trop donc j’ai été obligé de le remettre en place et de lui dire d’arrêter de dire des conneries. »   « Ce n’était rien de personnel. J’adore Patrick Beverley mais il ouvre trop sa bouche. Je n’aime pas ça. Lorsque vous pensez qu’une équipe avec laquelle vous avez passé des essais a fait une erreur en ne vous conservant pas, vous voulez prouver des choses. Je pense que c’est ce qu’il voulait faire cette nuit. »
On suppose que Patrick Beverley a reçu le message. Mais cela n’a pas empêché les Houston Rockets de venir à bout du Miami Heat.
Afficher les commentaires (4)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest