Vivek Ranadive ferait toujours n’importe quoi aux Kings

Le propriétaire de la franchise californienne sabote la reconstruction difficile d'une organisation traumatisée.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié
Vivek Ranadive ferait toujours n’importe quoi aux Kings
Les Sacramento Kings ont eu beau changer de propriétaire, de dirigeants, de coaches et de joueurs, c'est toujours autant le bordel au sein de la capitale californienne. Pour une poignée d'actionnaires minoritaires en conflit ouvert avec la direction, Vivek Ranadive, le propriétaire, est à l'origine de ce beau bordel.
"On pourrait penser qu'il se serait mis à collaborer et à chercher de l'aide après s'être fait passer pour un con en multipliant les mauvais choix ou avec cette histoire de quatre-contre-cinq (Ranadive voulait faire jouer les Kings à quatre en défense avec un joueur constamment en contre-attaque)", raconte une source bien placé dans l'organigramme de la franchise à ESPN. "Vivek a fait l'inverse. Il ne fait confiance qu'à lui-même."
Le papier d'ESPN détaille bien les dysfonctionnements internes des Kings et l'extravagance de son propriétaire. Ce dernier, originaire de la Bay Area où il réside toujours, se considérerait aussi comme l'un des hommes à l'origine des innovations des Golden State Warriors (dont il est actionnaire minoritaire). Il aurait aussi le dernier mot sur tous les moves effectués par la franchise...
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest