Nos All-Stars NBA 2021

Nos All-Stars NBA 2021

Les votes pour le All-Star Game sont ouverts. A l'heure qu'il est, on a déjà une idée assez nette des joueurs qui mériteraient d'être désignés. D'accord ou pas ?

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article / Nos All-Stars NBA 2021
Préc.2 / 2Suiv.

Les 12 de l'Ouest

GUARDS

Luka Doncic (Dallas Mavericks)

Stephen Curry (Golden State Warriors)

Damian Lillard (Portland Trail Blazers)

Donovan Mitchell (Utah Jazz)

Chris Paul (Phoenix Suns)

Pas de petits nouveaux chez les arrières de l'Ouest. Un trio d'indécrottables s'impose, avec Luka Doncic, Stephen Curry et Damian Lillard, tous les trois patrons de leur équipe et auteurs de démarrages allant de très propres à admirables. Derrière, Donovan Mitchell bénéficie de la très bonne entame du Jazz, même s'il n'a pas eu encore besoin de claquer des cartons offensifs comme dans la bulle. Chris Paul aurait pu être évincé au profit, par exemple, de son padawan d'OKC Shai Gilgeous-Alexander, mais son impact à Phoenix est déjà extrêmement palpable et "CP3" a encore complètement sa place dans la confrérie des All-Stars.

CJ McCollum aurait sans doute connu sa première sélection s'il ne s'était pas sérieusement blessé au pied. Devin Booker n'est pas réinvité, pour le moment, car un peu moins étincelant et pas encore complètement réglé offensivement. Ja Morant a plus que le niveau, mais pas assez de matches joués. DeMar DeRozan sort une saison solide et contribue au bon classement des Spurs. Il est clairement toujours dans la discussion. Victor Oladipo a changé de crèmerie et a besoin d'un peu de temps. Mike Conley s'est enfin acclimaté à Salt Lake City et est extrêmement précieux pour le leader de l'Ouest Utah. Il lui manque des chiffres plus ronflants pour fêter sa première sélection.

FORWARDS

LeBron James et Anthony Davis (Los Angeles Lakers)

Nikola Jokic (Denver Nuggets)

Kawhi Leonard (Los Angeles Clippers)

Paul George (Los Angeles Clippers)

Rudy Gobert (Utah Jazz)

Brandon Ingram (New Orleans Pelicans)

Au niveau du frontcourt, il y a finalement peu de prises de tête à l'Ouest :

  • LeBron James a beau être devenu un meneur de jeu, il est toujours rangé dans la catégorie des forwards. En tant que frontrunner pour le MVP, le King mène donc la danse ici, avec son collègue Anthony Davis, toujours très impactant même sans avoir besoin de scorer autant.
  • Kawhi Leonard et Paul George encore plus, font un début de saison d'une efficacité redoutable, en réponse au craquage de leur équipe dans la bulle.
  • Nikola Jokic est un divertissement à lui seul et peut même prétendre au MVP s'il ramène Denver plus haut dans le classement.
  • Rudy Gobert est à nouveau la raison pour laquelle le Jazz est difficilement perméable en défense et est aussi bien classé.
  • Les Pelicans sont à la ramasse mais Brandon Ingram est irréprochable et continue de faire forte impression visuellement et statistiquement. Un peu plus en tout cas que son jeune collègue Zion Williamson.

Chez les évincés, Karl-Anthony Towns aurait sans doute passé le cut s'il n'avait pas connu tous ces malheurs et disputé seulement 4 matches. Christian Wood est excellent et pas du tout loin de cette classe-là, mais patience. Si le classement a un impact important, LaMarcus Aldridge a son mot à dire, même s'il est loin de ses jeunes années en termes de production.

Ils peuvent encore nous faire changer d'avis

Guards : Shai Gilgeous-Alexander (Oklahoma City Thunder), Devin Booker (Phoenix Suns), CJ McCollum (Portland Trail Blazers), Ja Morant (Memphis Grizzlies), Victor Oladipo (Houston Rockets), DeMar DeRozan (San Antonio Spurs), Mike Conley (Utah Jazz)

Forwards : Christian Wood (Houston Rockets), Karl-Anthony Towns (Minnesota Timberwolves), Zion Williamson (New Orleans Pelicans), LaMarcus Aldridge (San Antonio Spurs)

Préc.2 / 2Suiv.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest