Andrew Bynum doit réinventer son jeu

Limité dans ses mouvements suite à ses blessures aux genoux, Andrew Bynum doit désormais se concentrer sur le jeu au sol pour avoir un impact.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
On se demande souvent comment les meneurs scoreurs vont réinventer leur jeu après une blessure – surtout en ce moment – où lorsque ces derniers ne pourront plus se reposer sur leurs qualités athlétiques. Cette réflexion échappe aux pivots. Pourtant, Andrew Bynum, de retour après une saison blanche en raison de deux blessures aux genoux, se retrouve lui aussi dans une situation similaire. Le joueur de 26 ans était encore All-Star il y a deux saisons. Depuis plus rien. L’ancien joueur des Lakers retrouve peu à peu ses marques sous les couleurs des Cavaliers. Vu le contrat bourré de clauses que lui ont offert les dirigeants de l’Ohio, Bynum n’a pas le choix, il doit jouer. Et donc trouver une nouvelle façon d’être efficace.
« Je vais rester coller au parquet, » annonce le pivot au Plain Dealer. « Du jeu au sol. Prendre la position en défense et en attaque. Au sol. »
Face aux San Antonio Spurs, Andrew Bynum a réalisé son meilleur match de la saison avec 16 points et 6 rebonds en 21 minutes. De quoi satisfaire Mike Brown, un coach malheureux ces derniers temps.
« C’est la première fois qu’il était proche de montrer tout ce qu’il capable de faire. Il peut jouer dos au panier, tirer main droite, main gauche, il a un bon jump shoot. Il est capable de rentrer des trois points, c’est probablement la seule chose qu’il n’a pas encore montré en attaque. »
Stoooooop ! A la lecture de cette citation, le rédacteur de l’article s’est demandé si Mike Brown tournait aux antidépresseurs ou autres substances peu recommandables ou si Andrew Bynum s’était effectivement acheté un tir à trois-points sur eBay. Car avec son 1/9 en carrière derrière l’arc, Drew cache bien son jeu. Bref. En attendant de retrouver toutes ses sensations, Bynum peut difficilement jouer autrement qu’en gardant ses pieds au sol le plus souvent possible.
« Je dois jouer comme ça. A chaque fois que j’essaye de faire un geste explosif j’ai mal… »
Malgré cela, Mike Brown fait tout pour redonner confiance en son joueur. Bynum était à la limite de la dépression il y a quelques jours et il parlait même de mettre un terme à sa carrière. Depuis, le coach a multiplié les attentions pour remettre le pivot dans le bain. Le natif du New Jersey est désormais titulaire et Brown balance des compliments à tout va :
« Andrew peut avoir un impact des deux côtés du terrain sans regagner son explosivité car il est très intelligent, il est long, il est fort. Personne ne peut bloquer son jump hook et il sera toujours capable de rentrer ses tirs à 5 mètres. »
On sent qu’Andrew Bynum est atteint par son rendement offensif.  Le joueur veut scorer, comme avant sa blessure. Cela passe donc par une mise à jour de son arsenal en attaque. Tout en gardant l’espoir de retrouver un jour l’impact qu’il pouvait avoir à Los Angeles…
Afficher les commentaires (2)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest