Andrew Bynum pense à la retraite

N'ayant pas retrouvé son ancien niveau de jeu, Andrew Bynum n'a pas le moral et pense parfois à arrêter.

Julien DeschuyteneerPar Julien Deschuyteneer  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Andrew Bynum pense à la retraite
Après une saison 2012-13 totalement blanche, Andrew Bynum a pu débuter la saison avec les Cleveland Cavaliers. Si les débuts sont plutôt encourageants pour quelqu’un qui s’est fait opérer des deux genoux plus tôt dans l’année, Bynum est clairement loin du niveau qui était le sien avant ses blessures et ne sait pas s’il le ré-atteindra un jour. Alors, forcément il broie du noir, au point même de se demander s’il ne devrait pas tout arrêter. C'est en tout cas ce qu'il a évoqué devant les journalistes après l'entraînement des Cavs hier :
« La retraite, c’est une chose à laquelle j’ai pensé, j’y ai même pensé sérieusement. C’est toujours le cas. C’est dur d’apprécier de jouer vu comment je suis limité physiquement. De temps en temps (je pense à la retraite). Je suis l’ombre de moi-même sur le terrain. Je lutte juste mentalement. »
Mentalement, ça risque d’être encore plus compliqué quand il jouera ce soir à Philadelphia. Il s’attend logiquement à une réception bien gratinée à Philly, où les fans ont toujours l’impression qu’il n’a pas fait de sa rééducation une priorité alors que les 76ers l’avaient recruté en espérant en faire leur franchise player. Surtout qu’il leur avait donné de l’espoir à plusieurs reprises en pensant pouvoir reprendre avant de rechuter.
« Si j’avais pu jouer, je l’aurais fait », explique-t-il. « Je ne m’en soucie pas vraiment (comment les fans vont le traiter), c’est comme ça. J’étais blessé et je suis toujours blessé, mais j’essaie. Rien ne s’est mal passé, je n’ai rien fait de mal. Je pense que les gens doivent accepter le fait que mes genoux sont tels qu’ils sont. »
Et pour le moment, ils sont douloureux, et encore plus après les matches, ce qui l’empêche de jouer à un niveau satisfaisant et le mine particulièrement :
« Je veux juste être capable de jouer sans douleur et retrouver la joie. Pour le moment, je combats la douleur et ça m’agace. Je ne suis pas capable de faire les choses que j’avais l’habitude de faire et c’est frustrant. »
Afficher les commentaires (10)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest