Anthony Bennett doit-il débuter à l’aile ?

Complètement paumé depuis son arrivée en NBA, Anthony Bennett pourrait changer de poste et jouer à l'aile. Suffisant pour redonner confiance au canadien ?

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Anthony Bennett doit-il débuter à l’aile ?
Anthony Bennett a beaucoup de qualités et il a le potentiel pour devenir un vrai joueur de basket. Autant que ce soit dit tout de suite. Car il est difficile de se montrer optimiste pour le dernier numéro un de la draft. Après un mois de compétition, le Canadien tourne à 2,2 points et 2,6 rebonds ajoutés à un bien vilain 22% aux tirs. Que ce soit sur le terrain ou au sein de l’effectif des Cavaliers, Bennett n’a pas trouvé sa place. Explosif, agressif et tout simplement dominateur à UNLV, celui qui était présenté comme un Larry Johnson 2.0 est devenu un joueur timide, qui arrose à trois-points sans même oser attaque le cercle avec puissance.
« Je ne connais pas ce mec », ironise le scout qui a suivi Anthony Bennett l’an passé. « Ce n’est pas le joueur que j’ai vu l’an dernier. Pas du tout même. »
Jason Lloyd, l’insider des Cleveland Cavaliers pour The Akron Beacon Journal, propose une solution stupéfiante mais pas insensée : faire débuter Anthony Bennett titulaire… à l’aile. Le joueur de 20 ans a toujours joué intérieur (il mesure 2,03 m – NDLR) et la franchise a clairement expliqué que Bennett serait utilisé comme un ailier fort. Mais avec Tristan Thompson et même Anderson Varejao, il y a peu de chance de voir le natif de Toronto à l’œuvre. En revanche, les Cavaliers sont dépourvus à l’aile. Leur premier choix de draft a les capacités athlétiques requises pour jouer à ce poste. Le placer titulaire lui permettrait de retrouver confiance en lui mais aussi de bénéficier de shoots ouverts (grâce aux prises à deux sur Andrew Bynum et/ou Kyrie Irving). Avec leurs performances actuelles, les Cavs n’ont pas grand-chose à perdre. Seul point noir, reste à savoir comment cette titularisation serait prise par l’ensemble du groupe. L’ambiance n’est pas rose en ce moment dans l’Ohio et il serait préférable d’éviter toute action susceptible de dégrader la vie de groupe. Comme le rappelle Jason Lloyd, Anthony Bennett ne mérite absolument pas un rôle de starter. Mais Mike Brown n’a aucun joueur qui sort du lot à ce poste.
« Vu où nous en sommes, je pense que j’ai la légitimité pour changer de cinq majeur à chaque rencontre si j’en ai envie », assure le coach.
Brown a tenté de lancer Bennett à l’aile face aux Celtics mais le rookie a eu bien du mal à contenir Jeff Green. Il pourrait cependant avoir un avantage de taille face à ses adversaires directs. Il semble surtout que le joueur ait besoin d’un électrochoc pour retrouver sa confiance. Les Cavaliers avaient de hautes ambitions et Dan Gilbert rêvait de playoffs. Tant que la franchise n’est pas totalement hors-course, il est probable que le staff hésitera à faire des changements. Autrement dit, on pourrait voir Anthony Bennett plus tard dans la saison. A moins que ce dernier ne parvienne à s’imposer à l’aile dans les prochaines semaines…
Afficher les commentaires (2)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest