Anthony Davis : « J’ai adoré ce qu’a fait Alvin Gentry avec Nash et Stoudemire »

S'il n'a pas encore eu l'occasion de s'entretenir avec son futur entraîneur, Anthony Davis salive déjà à l'idée d'évoluer sous les ordres de l'ancien coach des Phoenix Suns.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Nommé à la tête des Pelicans il y a une semaine, Alvin Gentry n'est toujours pas entré en contact avec les joueurs qu'il entraînera la saison prochaine. La raison ? Le technicien est toujours en poste aux Warriors et il attendra la fin des finales NBA pour annoncer officiellement sa prise de fonction sur le banc de NOLA. Il faudra donc à Anthony Davis encore patienter avant de faire connaissance avec son futur entraîneur et évoquer avec lui l'avenir de la franchise.
« Je ne suis pas allé vers lui. Je vais le laisser venir à moi », a expliqué "Unibrow" à The Advocate. « Il est toujours l’un des entraîneurs des Warriors et à l’heure actuelle, il est concentré sur la conquête d’une bague. Quand la série sera terminée, je tiens vraiment à me rapprocher de lui. Il fera certainement la même chose pour que l’on puisse parler de basket et de quoi l’avenir sera fait. »
En attendant, le jeune prodige des Pelicans trépigne déjà d'impatience à l'idée d'évoluer sous les ordres de celui qui avait su tirer le meilleur du duo Steve Nash - Amar'e Stoudemire à l'époque où il exerçait sur le banc des Phoenix Suns. Sous sa houlette, l'ancien Wildcat espère franchir un nouveau palier et ainsi permettre à NOLA de devenir l'une des franchises les plus compétitives de la Conférence Ouest.
« Ça va être intéressant », poursuit Anthony Davis. « J’ai adoré ce qu’il a fait avec Nash et Amar’e. Je ne dis pas que nous avons dans l’effectif un Nash ou un Amar’e mais la manière dont ils utilisaient le pick-and-roll, c’était vraiment beau à voir. Nous allons donc discuter pour qu’il m’explique comment il veut que je joue et nous verrons à partir de là. »
Et s'il attend monts et merveilles de son nouvel entraîneur, Anthony Davis n'en oublie par pour autant le travail effectué par Monty Williams, remercié le mois dernier mais avec qui il entend rester proche.
« C’est toujours difficile de voir un entraîneur s’en aller. C’est le coach qui était ici quand je suis arrivé et il m’a beaucoup appris que ce soit au niveau du sport, de la vie et de ce que signifie être un homme. Nous allons continuer à discuter de beaucoup de choses. Ce n’est pas parce qu’il n’est plus notre coach que cela signifie qu’il n’aura plus d’influence sur ma vie. »
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest