Ce qu’il faut retenir du retour d’Anthony Davis

Ce qu’il faut retenir du retour d’Anthony Davis

Absent depuis 30 matches, Anthony Davis est revenu à la compétition lors de la défaite des Lakers contre les Mavericks (110-115) hier soir.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS

Un grand soulagement. Voilà le premier effet procuré aux Los Angeles Lakers par le retour à la compétition d’Anthony Davis. L’intérieur All-Star avait manqué les 30 derniers matches de son équipe avant de rejouer pour la première fois depuis neuf semaines, hier soir, contre les Dallas Mavericks !

Et finalement, peu importe le résultat, à savoir une courte défaite (110-115). L’essentiel, c’est qu’AD soit donc enfin en bonne santé. Prêt à se remettre dans le bain avant de partir à la conquête d’un deuxième titre.

Bien évidemment, il paraissait un brin rouillé après une si longue absence. 4 points, 4 rebonds, 1 passe, 1 interception et 1 contre. La ligne de statistiques est maigre, bien en-dessous des standards monstrueux du joueur qui compile 24 points et 10 rebonds de moyenne sur l’ensemble de sa carrière débutée en 2012.

Il manquait d’adresse, et surtout de jambes, hier soir. A peine 2 paniers en 10 tentatives. C’est seulement après 5 ratés qu’il a fini par mettre dedans.

Anthony Davis était de toute façon limité en temps de jeu. 17 minutes, déjà 2 de plus que les 15 annoncées précédemment par Frank Vogel. Son coach l’a aligné dès le coup d’envoi et l’a fait jouer uniquement en première mi-temps. C’est donc depuis le banc que la star a assisté à la défaite des siens.

Même quand le score était serré, le staff n’a pas pris le risque de le relancer sur le parquet et ça se comprend. En tout cas, malgré sa maladresse aux tirs, le joueur de 28 ans a tout de même eu un impact, notamment en défense.

« C’est l’un des meilleurs défenseurs de la ligue quand il a les jambes et la condition physique. Il a été très bon de ce côté du parquet », soulignait Vogel.

D’ailleurs, la performance globale d’AD serait déjà supérieure aux attentes.

« Ça s’est mieux passé que ce que je pensais », confiait l’intéressé. « Je me suis senti vraiment bien. »

Maintenant, le but est évidemment d’enchaîner les matches sans rechute et donc de retrouver du rythme afin d’être à 100% au moment des playoffs. En espérant pour les Lakers que LeBron James soit aussi revenu à la compétition d’ici là.

CQFR : Luka Doncic gâche le retour de « AD », Kemba Walker calme Phoenix

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest