Aron Baynes retourne en Australie, mais garde la NBA dans le viseur

Aron Baynes, qui espérait retrouver un contrat en NBA, retourne en Australie pour jouer aux Brisbane Bullets.

Benjamin MoubechePar Benjamin Moubeche  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Aron Baynes retourne en Australie, mais garde la NBA dans le viseur

Aron Baynes, qui rêvait d’un nouveau contrat en NBA cet été, a dû se résigner à retourner en Australie. Il a accepté une offre des Brisbane Bullets, en NBL, pour lesquels il devrait jouer en attendant mieux.

Le pivot de 35 ans ne perd pas son objectif des yeux. Il dispose d’une clause de sortie dans son contrat au cas où une équipe américaine proposerait de le signer, d’après Brian Windhorst d’ESPN. Il pourra alors retourner dans la grande ligue s’il le désire et, surtout, si l’opportunité se présente.

Au début du mois, Baynes a organisé un workout devant plusieurs franchises NBA dans l’espoir de trouver un nouveau contrat. Il a enchaîné les tirs avec émotion, à Las Vegas, dans un gymnase rempli de dirigeants présents pour la Summer League. Sans succès, apparemment.

L’Australien n’a reçu aucune offre, alors qu’il attendait certainement le minimum vétéran. Compte tenu de sa situation, il ne semble plus intéresser la ligue.

Peu de purs postes 5 ont encore une place en NBA. Aron Baynes avait développé un tir à trois points lors de son passage à Phoenix, en 2019-2020, mais cela n’a pas duré. Son profil, trop peu mobile, ne correspond plus aux standards contemporains.

Le pivot pourra tenter de prouver à ses détracteurs qu’ils ont tort depuis le championnat australien. La NBL est surveillée de près par les scouts américains. Il devra montrer qu’il est réellement prêt à revenir sur les parquets à partir de cette plateforme, faute de mieux.

La condition physique de Baynes inquiète sans doute les front offices, également. Il y a moins d’un an, il a été retrouvé inconscient, en sang, dans les vestiaires de l’équipe d’Australie aux Jeux olympiques. Le vétéran n’a pas pu marcher pendant deux mois. Il s’est remis petit à petit, en travaillant avec acharnement, dans l’espoir de reprendre sa carrière.

Aron Baynes a cru finir paralysé : sa flippante histoire pendant les JO de Tokyo

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest