La menace du clan Ben Simmons avant la deadline

Ben Simmons serait prêt à ne pas jouer de la saison si les Philadelphia Sixers refusaient de le transférer dans les prochaines semaines.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
La menace du clan Ben Simmons avant la deadline

L’horloge tourne. Plus que quelques semaines avant la deadline des transferts en NBA. Plus que quelques semaines pour trouver une solution pour Ben Simmons et les Philadelphia Sixers. La situation est toujours bloquée, les deux parties tête contre tête et prêtes à aller au bout de leurs idées. Le joueur ne veut plus défendre les couleurs de cette équipe. La franchise refuse de s’en séparer sans récupérer une superstar en échange. Si jamais elles avancent, c’est finalement droit dans le mur.

Alors combien de temps ça va durer ? Les insiders de The Athletic s’attendent tout de même à ce que Daryl Morey finisse par craquer et mettre en place un échange en février. Ils précisent aussi que le clan de l’Australien aurait déjà fait savoir sa position : il ne reviendra pas à Philly s’il n’est pas transféré.

Autrement dit, les Sixers feront toute la saison sans lui. Philly reste une équipe compétitive sans lui, principalement grâce à un Joel Embiid époustouflant. Mais justement. Le Camerounais ne peut pas tout faire. Il va avoir besoin de renforts en vue des playoffs. Morey peut jouer la forte tête mais, en restant figé sur cette position, il compromet aussi une saison du Prime de son meilleur joueur.

Réclamer Damian Lillard ou Bradley Beal en échange de Ben Simmons est complètement absurde. Ça n’arrivera pas. Plus le temps passe, plus la valeur de l’ailier All-Star baisse. Pourquoi une franchise se séparerait de son All-Star pour un joueur qui n’a pas foulé un parquet depuis des mois ? Une arrivée de James Harden à l'été 2022 paraît aussi compliquée à mettre en place et finalement très hypothétique.

Les Sixers vont devoir se faire une raison. Les Sacramento Kings seraient chauds pour faire un deal en incluant De’Aaron Fox ou Buddy Hield. C’est une opportunité à saisir. Les Atlanta Hawks ont aussi des atouts à offrir. Après, les propositions seront peut-être plus alléchantes le soir de la prochaine draft. Bref, le feuilleton n'est malheureusement pas fini.

CQFR : Embiid et Jokic sont des monstres, Doncic se lâche

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest