Boston : pire défense de NBA quand Kevin Garnett n’est pas là

Kevin Garnett est indispensable aux Boston Celtics et à leur défense. Mais doit-il pour autant jouer davantage ?

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Boston : pire défense de NBA quand Kevin Garnett n’est pas là
[caption id="attachment_108641" align="alignnone" width="625"] Les Boston Celtics ne savent pas défendre sans Kevin Garnet.[/caption] Les Boston Celtics restent sur quatre défaites de suite et ont perdu leur huitième place de la conférence Est aux dépends de Philadelphie. Lors des quatre revers subis par Kevin Garnett et ses coéquipiers, ils ont encaissé plus de 100 points sur trois matches et ont surtout perdu par un écart moyen de 19,8 points. Réputée pour sa défense de fer depuis au moins la saison du titre NBA en 2008, les choses ne se déroulent pas de la même manière dans ce secteur cette saison pour la franchise du Massachusetts, comme l'a fait remarquer Rajon Rondo.
« Nous ne jouons pas (en défense). Je ne sais pas pourquoi. Nous devons essayer de prendre les choses étape par étape. Ça commence avec moi donc je dois être plus investi », a-t-il confié à Kelly Dwyer de Ball Don't Lie.
Le journaliste de Yahoo! Sports fait un constat alarmant. Lorsque le capitaine de la défense, Kevin Garnett est sur le terrain, la défense des Boston Celtics est proche des meilleures défenses de la ligue statistiquement. Mais lorsque celui-ci n'est pas sur le terrain, soit 18,8 minutes en moyenne par match, ils possèdent la plus mauvaise défense de la ligue, en dessous même des Charlotte Bobcats (il ne donne malheureusement pas les chiffres). [superquote pos="g"]Quand Kevin Garnett n'est pas sur le terrain, Boston possède la plus mauvaise défense de NBA.[/superquote]C'est là que la question du temps de jeu de KG se pose. Les Celtics doivent-ils le faire jouer plus pour assurer le coup et se qualifier pour les playoffs plus facilement au risque de retrouver le vétéran cramé pour la phase finale ? Ou doivent-ils continuer à limiter son temps de jeu pour le retrouver plus frais en playoffs, mais dans ce cas là, avec le risque de se retrouver juste pour accrocher la huitième place à l'Est ? Dans les deux cas, il semblerait que ce soit ses coéquipiers qui détiennent la réponse. Certes la présence de Kevin Garnett sur le terrain est un plus par sa lecture du jeu en défense, sa capacité à remplacer ses coéquipiers et toutes les choses dont il est capable, mais lorsque ce dernier est sur le banc, ses partenaires, à l'image de ce que dit Rajon Rondo, doivent se montrer plus concernés. Les Boston Celtics ne peuvent se permettre de dépendre d'un seul joueur. L'équipe de Doc Rivers a toujours été une équipe qui base son jeu sur le collectif aussi bien en attaque qu'en défense. C'est pour cette raison qu'on imagine mal le coach des C's donner beaucoup plus de temps de jeu à Kevin Garnett. Affaire à suivre pour les matches à venir.
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest