Les Celtics, l’épine dans le pied de la dynastie Warriors

Depuis 2014-2015, les Boston Celtics sont la seule équipe avec un différentiel de points positif à Golden State, contre les Warriors. Une statistique qui promet des Finales NBA très disputées.

Benjamin MoubechePar Benjamin Moubeche  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Stats
Les Celtics, l’épine dans le pied de la dynastie Warriors

Depuis la saison 2014-2015, année du premier sacre de Stephen Curry, Draymond Green et Klay Thompson, peu peuvent se targuer d’avoir été un adversaire à la hauteur des Warriors. D’ailleurs, sur ces huit ans, aucune équipe n’affiche un différentiel de points positif contre cette équipe quand elle joue à domicile. Aucune, à une exception près : les Boston Celtics.

L’affiche des Finales NBA 2022 fait rêver. D’un côté, une défense à toute épreuve qui a stoppé de très grands joueurs pour vaincre l’Est. De l’autre, une machine collective, un groupe exemplaire en quête d’un quatrième titre. Et face aux terrifiants Warriors, les Celtics n’ont jamais tremblé.

Depuis 2014-2015, ils cumulent un différentiel de points de +73 sur les matches à Golden State d’après le site StatMuse. Ils sont les seuls, absolument, pour qui cette stat est positive à l’Oracle Arena et au Chase Center sur les huit dernières saisons. On retrouve les Bucks en seconde position avec -16, puis les Raptors avec -44. La grande majorité des franchises affichent même un différentiel en dessous de -50 sur cette période.

Image

Si l’on comptabilise toutes les rencontres, à domicile et à l’extérieur, les Celtics sont encore une fois les premiers. Et c’est toujours de loin. +63 pour Boston, contre +28 pour Utah en seconde position. Seules quatre équipes, au total, ont un différentiel positif contre la dynastie Warriors.

Dans une série en sept matches, les conditions ne seront plus tout à fait les mêmes. Golden State connaît parfaitement cette scène, avec 123 matches en Finales NBA cumulés dans leur effectif, contre 0 pour les Celtics. Le défi est d’un tout autre niveau et Boston en a conscience.

"Nous savons que nous allons jouer contre une excellente équipe face aux Warriors. D’excellents joueurs, une excellente organisation. Ils ont le palmarès pour le prouver et savent exactement ce qu’il faut faire pour gagner. Ils ont déjà été là, ce sont des vétérans. Nous savons que nous avons un long chemin devant nous, mais nous sommes prêts à relever le défi", a affirmé Marcus Smart en conférence de presse.

Alors, les Celtics peuvent-ils jouer les perturbateurs face aux Warriors cette fois encore ? Jayson Tatum, Jaylen Brown et leurs coéquipiers devront se dépasser pour le montrer. Si les chiffres sont prometteurs, c’est bien le terrain qui tranchera.

Stephen Curry souffre souvent contre Marcus Smart, gagnera-t-il ce duel crucial ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest