Pourquoi Austin Rivers ne veut pas que Bronny joue avec LeBron James

L’ancien joueur NBA Austin Rivers craint que ce soit trop de pression pour Bronny s’il se retrouvait dans la même équipe que LeBron James.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Pourquoi Austin Rivers ne veut pas que Bronny joue avec LeBron James

Il y a de plus en plus de « fils de » en NBA. De très nombreux basketteurs actuels sont les progénitures d’anciens joueurs qui ont eux-mêmes été dans la grande ligue auparavant. LeBron James a par exemple déjà affronté dix duos père et fils depuis le début de sa carrière ! En revanche, si les traditions familiales se transmettent, il n’y a pas encore eu de fiston d’un joueur aussi décoré que le King.

Mais c’est l’un des rêves du natif d’Akron. Un objectif même. LBJ a déjà répété qu’il rêvait de jouer avec ses fils. L’aîné Bronny a longtemps été pressenti pour le rejoindre et il est actuellement freshman à l’université d’USC. Mais pour Austin Rivers, fils de Doc Rivers, ce ne serait pas forcément un bon plan pour le gamin.

« J’espère qu’il ne jouera pas avec son père. Vraiment. J’ai été dans une situation à peu près similaire. Beaucoup de gens commencent à discréditer tout ce que vous faîtes. Ce gamin a été dans la lumière depuis qu’il est né. Il avait un million de followers sur Instagram le jour où il s’est inscrit. Il a très bien joué à Sierra Canyon entouré d’autres talents. Ses statistiques actuelles ne sont pas forcément celles d’un futur pro donc s’il va à la draft et est sélectionné, ce serait super qu’il soit choisi par une équipe talentueuse qui peut l’aider. »

« Il a du talent, il a dû QI basket et du potentiel. S’il va jouer avec son père alors qu’il n’a pas encore fait ses preuves… je ne veux pas qu’il se retrouve à affronter une forme de négativité. Parce qu’il ne le mérite pas. Il n’est pas un prospect attendu dans le top-10. Moi je l’étais. Et malgré ça, quand je me suis retrouvé aux Clippers, les gens disaient que j’étais dans la ligue uniquement grâce à mon père alors que j’avais été le joueur numéro un du pays deux ans auparavant. La situation est différente. OK, Doc est génial mais LeBron James est le basketteur le plus populaire de tous les temps en dehors de Michael Jordan. Ça ferait beaucoup. J’espère qu’il pourra jouer quelque part où il sera à même de se forger sa propre identité. »

LeBron James a précisé que par « jouer avec son fils », il n’entendait pas forcément dans la même équipe. Même s’il aura la possibilité de décider sa prochaine destination lors de l’intersaison à venir, potentiellement quelques jours après la draft de Bronny James. Si ce dernier est seulement drafté ! En effet, entre son problème au cœur décelé en juillet dernier, suivi d’une opération, et ses débuts délicats avec les Trojans, le jeune homme n’est plus présenté comme un potentiel choix au premier tour.

Bronny James victime d’un arrêt cardiaque, son état est stable

Austin Rivers était effectivement une superstar au lycée avant de jouer pour Duke. Mais il n’a jamais vraiment confirmé en NBA, même s’il s’est affirmé comme un vétéran de qualité partout où il est passé. Le fait de jouer très tôt aux Los Angeles Clippers, où coachait son père, n’a sans doute pas aidé.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest