Pourquoi les Celtics ont drafté Guerschon Yabusele

Les Boston Celtics ont beaucoup surpris lors de cette Draft 2016. Alors qu’on l’attendait en fin de premier tour ou au début du second, Guerschon Yabusele est sorti 16ème.

Antoine KuhnPar Antoine Kuhn | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
Pourquoi les Celtics ont drafté Guerschon Yabusele
Les Boston Celtics ont été surprenants lors de la Draft 2016. D’une part, de nombreux trades étaient envisageables pour eux, principalement autour de leur 3ème pick, mais Danny Ainge a finalement préféré conserver ses choix. Plus étonnant encore, les choix en eux-mêmes. Si la décision de drafter Jaylen Brown plutôt que Kris Dunn ou Dragan Bender n’apparaissait pas dans la plupart des Mock Draft, ce n’est rien à côté du choix de Guerschon Yabusele en 16ème position. Quelle belle surprise pour le français qui était annoncé vers la fin du premier tour ou le début du deuxième. L’étonnement (et la déception, parfois) des fans des Celtics devrait vite s’estomper. Voici pourquoi. Guerschon Yabusele évolue au poste d’ailier fort et est relativement complet. Avec ses 2,03 m et ses 118 kg, il ne devrait pas avoir de mal à imposer son physique en NBA. Il correspond parfaitement aux intérieurs modernes. Certes, il a pris 6,8 rebonds et inscrit 11,5 points par match la saison dernière, en Pro A, avec le Rouen Metropole Basket. Mais ce qui est surtout intéressant, c’est qu’il a tourné à 42,6% à 3 points et, un poste 4 qui peut jouer à l’extérieur, c’est du pain béni. Le problème des Boston Celtics la saison dernière n’était pas de scorer (105,7 points par match) mais de marquer derrière l’arc, zone à laquelle ils n’ont rentré que 33,5% de leurs shoots. Danny Ainge a choisi de drafter intelligemment, pensant plus à son effectif qu’à une éventuelle monnaie d’échange. Le petit bémol avec Guerschon Yabusele est qu’à seulement 20 ans, il y a peu de chances qu’on le retrouve sur les parquets NBA la saison prochaine. Les C’s vont probablement le laisser en Europe quelques temps pour qu’il se développe avec du temps de jeu. Reste à savoir combien de temps ce processus va prendre. L’accueil de ce choix par les fans des Boston Celtics a été quelque peu mauvais mais Guerschon Yabusele va devoir leur prouver ce qu’il vaut. Il a l’air déterminé.
« Je vais apporter beaucoup d’énergie dans ma nouvelle équipe, en essayant d’être un moteur pour l’équipe. Bien joué, aider mes coéquipiers et essayer d’être le meilleur sur le terrain. »
Un proche de Yabusele confiait hier soir, sur les antennes de BeIN Sport, que la franchise du Massachussetts avait prévenu le joueur de son intérêt mais que son clan n’imaginait pas qu’il serait drafté si tôt. Il a rajouté qu’aucune décision n’avait été prise quant à l’endroit où jouera le jeune homme la saison prochaine. En tout cas, pour nous, ce choix est inattendu mais loin d’être mauvais.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest