Chet Holmgren, le potentiel défenseur générationnel du Thunder

Chet Holmgren, le potentiel défenseur générationnel du Thunder

Avec le deuxième choix de la draft, le Oklahoma City Thunder sélectionne Chet Holmgren, véritable licorne et peut-être le meilleur défenseur de sa génération.

Benjamin MoubechePar Benjamin Moubeche  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Le Thunder d'Oklahoma City a peut-être mis la main sur le joueur le plus prometteur de la draft 2022. Potentiel talent générationnel, Chet Holmgren pourrait incarner le futur de la franchise s’il se développe correctement. L'intérieur part en deuxième position de la draft NBA 2022.

Sensationnel en attaque, exceptionnel en défense, la pépite de Gonzaga est unique en son genre. Si bien qu’il est difficile à comparer avec un joueur déjà établi en NBA. Il vient avec ses qualités bien à lui, mais aussi les risques qui vont avec, sans doute pour le meilleur plutôt que pour le pire. Et il semblerait que la confiance aille dans les deux sens.

"C’est une super organisation, avec des gens formidables. Ils savent ce qu’ils font. Ils ont fait leurs preuves et ils ont une vision à long terme"a-t-il déclaré en conférence de presse, quelques jours avant sa sélection.

Chet Holmgren, le meilleur défenseur de sa génération ?

Chet Holmgren est une véritable anomalie. Une authentique "licorne", comme on aime tant les appeler en NBA. Cela commence avec sa silhouette, 2,15m pour 2,30m d’envergure, mais cela ne s’arrête pas là. Le numéro 2 de la draft arrive dans la grande ligue avec de nombreuses promesses et l’ambition de devenir le meilleur.

Holmgren est très grand et très long, mais il sait surtout se servir de ses qualités physiques, particulièrement en défense. Son profil très vertical et sa mobilité en font un joueur très polyvalent dans ce domaine. À seulement 20 ans, le pivot a de superbes instincts et un sens du contre exceptionnel. Il est généralement au bon endroit, au bon moment, signe d’un QI Basket élevé, et a surpris les observateurs par son talent et sa maturité de ce côté du terrain. Il s’annonce clairement comme un futur défenseur de l’année en NBA. Potentiellement un game changer.

En attaque, l’intérieur de Gonzaga est encore une fois unique en son genre. C’est une véritable machine à highlights avec un skillset digne d’un extérieur. Son handle lui permet de pousser la contre-attaque et de créer ses propres opportunités. Bon tireur, notamment à trois points, il dispose d’une panoplie complète et moderne. L’essentiel de ce que la NBA recherche actuellement chez ses postes 4 et 5. Dans l’incubateur du Thunder, il aura tout le temps de développer ces compétences pour les transposer au niveau supérieur. Le pivot aurait d'ailleurs hâte d'évoluer aux côtés de Josh Giddey.

"Je pense pouvoir fit avec presque n’importe qui. Mais particulièrement avec un meneur comme Josh Giddey, ça me rendrait la vie facile.", a-t-il commenté avant sa draft.

Des deux côtés du terrain, Chet Holmgren apparaît comme un joueur mature, intelligent et toujours concentré. C’est notamment pour cette raison qu’il a déjà un si grand palmarès, auréolé d’un titre de MVP à la Coupe du Monde U19 de 2021, à laquelle il a vaincu Victor Wembanyama et la France en finale. Il dispose même d’une petite renommée, tant aux États-Unis qu’à l’internationale. Ses highlights face à Stephen Curry lors de son camp en 2019 ont d’ailleurs fait le tour de la planète.

Un corps qui pose question

Si ses qualités physiques le servent actuellement en défense, elles pourraient poser problème à son arrivée en NBA. Comme souvent avec les joueurs aussi grands, le corps d’Holmgren est source d’inquiétude.

Très léger par rapport à sa taille, il devra prendre en masse pour affronter les pivots de la NBA. Il n’est cependant pas donné à tout le monde de se développer comme Rudy Gobert ou Giannis Antetokounmpo. Il s’agit d’un véritable défi pour le staff d'Oklahoma City.

Difficile de l’imaginer, en l’état, se frotter à des Joel Embiid et des Deandre Ayton dans la raquette. Il a réussi à contourner le problème dans le circuit universitaire, mais la grande ligue est une expérience bien différente. On craint également que, compte tenu de sa faible masse musculaire et de sa longueur, il soit sujet aux blessures. Il aurait d’ailleurs caché son dossier médical à plusieurs équipes avant la draft.

Il faut aussi rappeler que les highlights ne sont pas représentatifs du niveau d’un joueur. Holmgren en a les qualités essentielles, mais il ne sera certainement pas capable de jouer beaucoup comme un porteur de balle et sera peut-être limité sur le plan offensif en NBA. Un meneur du calibre de Giddey pourra heureusement faciliter sa transition.

Draft 2022 : tous les picks et tous les moves

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest