CQFR : LeVert à moitié plein, Tim Duncan remet ça

CQFR : LeVert à moitié plein, Tim Duncan remet ça

Voici ce qu'il fallait retenir des 8 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

Les résultats de la nuit en NBA, celle de Caris LeVert

Spurs @ Hornets : 104-103

Nets @ Celtics : 129-120, après prolongation

Wolves @ Pelicans : 139-134

Clippers @ Thunder : 109-94

Warriors @ Nuggets : 116-100

Raptors @ Suns : 123-114

Sixers @ Lakers : 107-120

Wizards @ Kings : 126-133

---

- La nouvelle du forfait de Kyrie Irving jusqu'à la fin de la saison a provoqué quelque chose chez Caris LeVert. Comme une envie de rappeler qu'il a le talent pour réussir des choses parfois aussi folles qu'Uncle Drew. L'arrière des Brooklyn Nets a orchestré le comeback de la nuit face aux Boston Celtics. En prolongation et après avoir effacé un retard de 21 points, les joueurs de Kenny Atkinson ont renversé les Celtics pour mettre fin à leur série de 4 défaites consécutives. Caris LeVert n'a pas chômé et a battu son record en carrière (51 points) en inscrivant 37 de ses points entre le début du quatrième quart-temps et la fin de l'overtime. C'est déjà lui qui avait emmené la rencontre en prolongation avec trois lancer convertis à 0.2 après une faute de Marcus Smart. C'est lui, ensuite, qui a pilonné Boston en marquant les 11 points de Brooklyn durant la prolongation.

Les highlights de Caris LeVert

Marcus Smart a accueilli cette défaite à la... Marcus Smart.

- Absent pour des raisons personnelles, Gregg Popovich a offert à Tim Duncan son premier match complet comme head coach des San Antonio Spurs cette nuit à Charlotte. Comme un peu plus tôt dans la saison après son expulsion du terrain, Pop a rappelé la hiérarchie instaurée en installant le Big Fundamental sous le feu des projecteurs, aidé par Becky Hammon et Will Hardy, plus chevronnés dans l'exercice. Les Spurs ont progressivement gommé un premier quart-temps désastreux (36-19). Comme souvent ce derniers temps, c'est Dejounte Murray qui a mené la barque (21 points, 6 passes et 5 rebonds).

On notera l'honnêteté - dont on ne doutait pas une seconde - de Tim Duncan : "Becky et Will prenaient les décisions et j'étais juste le gars debout qui criait des choses insensées aux gens".

- Les Lakers ont remporté leur 9e victoire en 10 matches en s'occupant cette fois du cas des Sixers déplumés. Pas de miracle de la part de Shake Milton, désormais attendu par les adversaires. Une fois le premier quart-temps, à l'avantage des hommes de Brett Brown, passé on a surtout vu Anthony Davis marcher sur Philadelphie, notamment dans le 2e quart-temps où il a inscrit 18 de ses 37 points. Les Sixers n'avaient personne à opposer à Davis, qui a également capté 13 rebonds et shooté à 13/19.

LeBron James n'était pas en reste non plus. Le "King" a fini avec 22 points, 14 passes et 7 rebonds, mais aussi et surtout quelques actions insolentes. LeBron est comme ces artistes qui traversent les âges et les époques. Lorsqu'il faut s'adapter à la musique du moment - en l'occurrence les shoots depuis le logo - il y parvient sans avoir l'air d'un has been. Jugez plutôt de quelle manière il a marqué son premier panier de la deuxième mi-temps.

- S'ils veulent continuer de croire à la 8e place, les Pelicans ne peuvent pas se permettre de perdre à domicile contre l'équipe que tout le monde ou presque bat en ce moment. Les Wolves sont venus s'imposer à New Orleans dans un match où la défense était aux abonnés absents... Les 25 points et 8 rebonds à 10/19 de Zion Williamson n'ont pas suffi à répondre au tandem Malik Beasley (28 pts) - D'Angelo Russell (23 pts) et voilà NOLA à quatre victoires de Memphis au classement. Ce sera très dur...

- Les Golden State Warriors et leur équipe construite à l'arrache ont encore réussi un truc surprenant. Avec 9 joueurs dont 3 sous des contrats de 10 jours, les Warriors sont allés surprendre les Nuggets à Denver, après avoir été en chasse pendant près de trois quart-temps. Andrew Wiggins (22 pts), Eric Paschall (22 pts) et leurs camarades mercenaires ont fait le job contre des Nuggets trop tendres en défense, au grand regret de Mike Malone, qui a utilisé le terme "inexistant"...

Maigre consolation pour Nikola Jokic et les Nuggets : le Serbe est devenu le premier pivot de l'histoire à atteindre la barre des 2 000 passes décisives en carrière avant ses 26 ans.

- Paul George a été très applaudi à OKC pour son retour. La soirée à été bonne pour l'ailier des Clippers, puisque son équipe l'a en plus emporté sans trop souffrir, notamment grâce aux 25 points de Kawhi Leonard.

- Après un quart-temps de mise en route, les Raptors ont pris la mesure des Suns. Pascal Siakam, un peu dans le creux de la vague ces derniers jours, a haussé le ton (33 points, 7 rebonds) avec l'aide de Kyle Lowry (28 points) et Norman Powell (26 pts).

A Phoenix, Elie Okobo a joué 14 minutes en sortie de banc pour 3 points, 2 rebonds, 2 interceptions et 1 passe.

- Sacramento poursuit aussi son contre-la-montre, non sans se provoquer quelques sueurs froides. Les Kings ont dilapidé une avance de 28 points contre Washington, avant de se reprendre et de ne pas gâcher le bon match de De'Aaron Fox (31 pts). Il s('agit de la 6e victoire en 7 matches pour les Kings de puis la pause du All-Star Game. Les joueurs de Luke Walton sont 9e à l'Ouest à trois victoires de Memphis.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest