CQFR : Donovan Mitchell calme LeBron et les Lakers

CQFR : Donovan Mitchell calme LeBron et les Lakers

Voici ce qu'il fallait retenir des 3 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap

Les résultats de la nuit en NBA

Lakers @ Cavs : 102-116
Pistons @ Heat : 116-96
Mavs @ Nuggets : 116-115

Donovan Mitchell est-il enfin devenu un VRAI franchise player ?

- Il a fallu que Dallas goûte un peu à la zone rouge pour avoir tout de suite envie d'en sortir. Les Mavs ont signé une troisième victoire de suite cette nuit en dominant Denver à l'extérieur, 24 heures après avoir surpris Phoenix, le leader de l'Ouest, qui est maintenant sur une dynamique inverse. Le match aurait pu se résumer à un duel entre cracks NBA, Luka Doncic vs Nikola Jokic, mais ce sont d'autres joueurs qui ont réussi des actions décisives.

Alors que Bruce Brown avait donné un point d'avance à Denver à 37 secondes de la fin pour valider un gros comeback, Dorian Finney-Smith lui a répondu en faisant mouche à 17 secondes du buzzer final. Juste après, Jokic a manqué l'un des deux lancers francs qui auraient pu permettre aux Nuggets d'égaliser et c'est Spencer Dinwiddie qui fermé le bal sur la ligne.

En plus de la passe décisive qui a déclenché le tir clutch de "DFS", Doncic a aussi enregistré le 52e triple-double de sa carrière en NBA avec 22 points, 12 passes et 10 rebonds. Tim Hardaway Jr pète lui le feu en ce moment et l'a confirmé avec un match à 29 points, à 6/8 à 3 points.

Dallas repasse 7e à l'Ouest,  trois victoires du leader Phoenix. Aucune équipe n'a véritablement fait le trou et bien malin qui peut dire aujourd'hui qui sera sur le trône de l'Ouest à la fin de la saison régulière.

- Donovan Mitchell n'avait pas encore eu l'occasion d'affronter son joueur préféré, LeBron James, en tant que membre des Cleveland Cavaliers. Dire qu'il a saisi l'opportunité d'un énième retour du King dans l'Ohio pour briller est un euphémisme. Les Cavs ont séché les Lakers et profité de l'absence d'Anthony Davis (malade et out au bout de 8 minutes) sur les trois derniers quart-temps pour améliorer encore un peu leur magnifique bilan à la maison (11-1).

Mitchell a claqué 43 points (29 après le repos), avec 6 rebonds, 5 passes et 4 interceptions à 17/27. "Spida" était inarrêtable, aidé par Jarrett Allen (24 pts), de retour de blessure, et Darius Garland (21 pts).

Donovan Mitchell a même été taquin avec son idole d'adolescence en imitant l'une de ses célébrations au moment de plier l'affaire sur un shoot à 3 points. Il a beau conserver un respect et une admiration indéfectibles pour LeBron, il fallait montrer qu'il y avait un nouveau patron à Cleveland.

LeBron, lui, a dû se "contenter" de 21 points et 17 rebonds. Il a admis après la rencontre que Mitchell était un "special kid".

- Les Pistons ne s'attendaient sans doute pas à voir le Heat leur faire un tel cadeau. Miami, qui jouait à domicile, a complètement fermé la boutique en deuxième mi-temps, pour livrer une performance sans énergie, ni inspiration. Detroit l'a emporté de 20 points en Floride, ce qui représente son succès le plus large de la saison en NBA.

Bojan Bogdanovic (31 pts dont 28 après la mi-temps) ne s'est pas fait prier en profitant des cadeaux de la défense du Heat, aidé par Alec Burks (18 pts), Saddiq Bey (14 pts) ou Isaiah Stewart (11 pts, 11 rbds). Killian Hayes était titulaire et a joué 23 minutes pour 6 points et 6 passes à 2/8.

Erik Spoelstra va sans doute frapper du poing sur la table. Perdre à la maison aussi largement contre une équipe qui n'avait pas encore gagné de match par plus de 7 points d'écart cette saison quand on s'appelle Miami et que l'on a des ambitions différentes, ça fait mauvais genre. Jimmy Butler était absent, mais ça n'excuse pas tout.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest