CQFR : Gobert clutch, Tatum superstar, Brooklyn au bord du gouffre

CQFR : Gobert clutch, Tatum superstar, Brooklyn au bord du gouffre

Voilà ce qu'il fallait retenir des 4 matches de playoffs de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Sixers @ Raptors : 102-110 (3-1)
Mavs @ Jazz : 99-100 (2-2)
Celtics @ Nets : 109-103 (3-0)
Grizzlies @ Wolves : 118-119  (2-2)

Dallas Mavericks - Utah Jazz : 2-2

- Comme un symbole, le Jazz a remporté le game 4 contre Dallas sur une action que l'on a trop rarement vue ces dernières semaines : une passe décisive de Donovan Mitchell pour Rudy Gobert ! A 11 secondes de la fin, le premier a envoyé un alley-oop pour le second, évidemment dans sa zone de confort pour cartonner le cercle et donner un point d'avance à Utah. Rudy a posé 17 points et 15 rebonds dans ce match.

Les deux compères, en froid pendant de longs mois, ont même partagé un moment de célébration après cette victoire.

Les Mavs avaient pourtant récupéré Luka Doncic au coup d'envoi, mais le Slovène, auteur de 30 points, 10 rebonds et 4 passes à 11/21, n'a pas pu empêcher le Jazz d'égaliser. Dallas était mené de 12 points à la pause et a vaillamment réagi par la suite. Doncic pensait même sans doute avoir plié l'affaire à 39 secondes de la fin, avec ce shoot à 3 points sur la truffe de Rudy Gobert pour donner 4 points d'avance aux siens.

Le game 5 au Texas, avec à nouveau Doncic disponible, s'annonce haletant.

Boston Celtics - Brooklyn Nets : 3-0

On savait que la dynamique était clairement en faveur des Celtics au moment de débuter cette série contre Brooklyn. Mais on n'imaginait peut-être pas les Nets être menés 3-0 et au bord de l'élimination du sweep. C'est encore grâce une défense d'un niveau assourdissante que Boston a mis son adversaire en déroute. L'effort collectif sur Kevin Durant (16 points en 46 minutes avec seulement 11 tirs !) et Kyrie Irving (16 points aussi, en 43 minutes), qui ont shooté à 12/28 en cumulé, a été payant.

Mais les Celtics ont évidemment aussi des atouts offensifs. Jayson Tatum a pris les choses en main pour claquer 39 points avec 6 passes, 5 rebonds et 6 interceptions. Il est pour le moment le meilleur joueur de cette série et c'est un témoignage fort sur sa montée en puissance en NBA. Boston a muselé le duo de superstars des Nets, obligeant Bruce Brown (26 pts) à scorer plus que de raison.

Dans 48 heures, Brooklyn jouera pour sa survie et, presque avant tout, pour son honneur.

Minnesota Timberwolves - Memphis Grizzlies : 2-2

Cette série entre jeunes équipes montantes est décidemment la plus divertissante et agréable à suivre. Les Wolves et les Grizzlies se sont encore livrés une magnifique bataille, certes jonchée d'erreurs d'inexpérience, mais pleine de spectacle. Les Wolves ont été plus solides sur le finish, pour valider l'égalisation après une partie encore marquée par de nombreux changements de leader au tableau d'affichage.

Karl-Anthony Towns s'est réveillé de manière spectaculaire en inscrivant 33 points et 14 rebonds, ainsi qu'en rentrant les deux lancers les plus importants du match dans le money time. "KAT" a de nouveau commis quelques petites bourdes qui auraient pu coûter cher, mais elles ont été sans conséquence.

Desmond Bane, en feu offensivement, a fini avec 34 points et un shoot à très longue distance pour réduire l'écart.

Tyus Jones, qui avait la balle d'égalisation à 10 secondes de la fin à 3 points, a manqué la cible alors qu'il était ouvert et avait été remarquablement servi par Ja Morant (11 points, 15 passes, 8 rebonds).

Philadelphie Sixers - Toronto Raptors : 3-1

L'honneur est sauf. Les Raptors, que l'on attendait plus piquants dans cette série contre Philadelphie, ont pris un match aux Sixers devant leur public et conservent un infime espoir de qualification. Au lendemain de l'annonce de la blessure au pouce de Joel Embiid, Toronto a semblé revigoré, Pascal Siakam en particulier. Le Camerounais a inscrit 15 de ses 34 points du jour dans le dernier quart-temps, empruntant à son compatriote du camp adverse la faculté à passer une bonne partie de sa soirée sur la ligne (13/15).

Embiid (21 pts, 8 rbds à 7/16) et James Harden (22 pts à 5/17) n'étaient clairement pas dans un bon soir et on n'a pas senti d'envie farouche de plier la série dès cette nuit du côté des hommes de Doc Rivers.

[ITW] Rudy Gobert nous parle des Bleus, du MVP et de son image aux USA

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest