CQFR : Jokic, Haliburton, Wemby et Edwards illuminent la nuit

CQFR : Jokic, Haliburton, Wemby et Edwards illuminent la nuit

Voici ce qu'il fallait retenir des 8 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap

Les résultats de la nuit en NBA

Pistons @ Celtics : 122-128, après prolongation
Pacers @ Bulls : 120-104
Mavs @ Wolves : 110-118
Jazz @ Pelicans : 105-112
Grizzlies @ Nuggets : 105-142
Heat @ Warriors : 114-102
Spurs @ Blazers : 118-105
Hornets @ Lakers : 112-133

Les moments de l’année 2023

- On a assisté à deux performances individuelles quasiment inédites en NBA cette nuit. On peut toujours faire dire ce que l'on veut aux statistiques et les tordre un peu pour les rendre spéciales, mais force est de constater que :

  • Tyrese Haiburton est devenu le deuxième joueur de l'histoire, après Chris Paul en 2016, à finir un match avec au moins 20 points et 20 passes, sans perdre le moindre ballon (!). Le meneur All-Star a compilé 21 points et 20 passes lors de la victoire des Pacers sur le parquet des Bulls. Avant lui, cinq joueurs avaient distribué au moins 20 passes sans turnover (Kevin Porter, John Lucas, Rickey Green et donc CP3). Indiana s'est tout de même fait peur en laissant Chicago revenir en deuxième mi-temps, dilapidant une avance de 25 points. Avec Haliburton et Myles Turner (24 pts) à la baguette, les joueurs de Rick Carlisle se sont repris et les deux paniers primés consécutifs du "Prince Hali" (copyright Benjamin Moubèche) avant l'entrée du money leur ont donné de l'air.
  • Nikola Jokic n'a eu besoin que de 30 minutes pour réaliser ce qui ressemble fort à un match parfait contre Memphis. Les Grizzlies, privés de Ja Morant, malade, ont pris le bouillon et un triple-double ahurissant du MVP des Finales 2023. Jokic a compilé 26 points, 14 rebonds et 10 passes à 11/11 et est devenu le deuxième joueur de l'histoire, après Wilt Chamberlain, à compter plusieurs triple-doubles à 100% d'adresse (avec au moins 10 tirs pris) dans sa carrière).

Victor Wembanyama domine les Blazers et offre une rare victoire aux Spurs

- Les Spurs ont gagné un match, ce qui est un petit événement dans cette saison si compliquée pour eux. Vous pouvez retrouver le traditionnel article de notre correspondant sur place Benjamin Moubèche, pour un recap détaillé, mais sachez que San Antonio s'est donc imposé à Portland avec un Victor Wembanyama dominant en seulement 24 minutes passées sur le parquet. Le prodige français, qui sera mis au repos demain pour le back-to-back contre ces mêmes Blazers, a eu le temps de poser 30 points, 6 rebonds, 6 passes décisives et 7 contres. Des statistiques folles et jamais vues en NBA chez un joueur de moins de 21 ans.

- Incroyable mais vrai. Les Pistons ont mené de 21 points contre les Celtics, puis ont comblé un retard de 6 points dans le money time pour arracher la prolongation... mais ont quand même perdu pour la 28e fois de suite cette nuit. Monty Williams a vu plus de choses positives que ces dernières semaines face à la meilleure équipe de l'Est, mais les 31 points de Cade Cunningham et la combativité de ses jeunes protégés n'ont pas suffi. En l'absence de Jaylen Brown, Kristaps Porzingis (35 pts), Jayson Tatum (31 pts, 10 asts, 7 rbds, 5 stls) et Derrick White (23 pts) ont fait le job et évité une cuisante humiliation à leur équipe.

Killian Hayes a fait son retour après avoir manqué plusieurs matches à cause d'une maladie. Le meneur français, rouillé, a joué 10 minutes en sortie de banc pour 2 points, 2 rebonds, 1 interception et 3 pertes de balle.

Petit point après cette nouvelle défaite de Detroit : si les Pistons perdent encore deux matches de suite, ils deviendront la première franchise de l'histoire du sport américain à atteindre les 30 défaites de rang. Les Chicago Cardinals avaient atteint 29 revers consécutifs entre... 1942 et 1945.

- Affronter les Wolves à Minneapolis alors qu'ils ont remporté 12 de leurs 13 matches au Target Center cette saison, sans Luka Doncic, était voué à l'échec pour les Mavs. Dallas a quand même posé des problèmes au leader de l'Ouest, mais la force de frappe d'Anthony Edwards (44 points à à 12/23) et l'impact à l'intérieur de Rudy Gobert (20 pts à 100%, 11 rbds, 3 blks) ont permis aux joueurs de Chris Finch de rester intraitables à domicile. Minnesota n'a toujours pas perdu deux fois de suite cette saison en NBA.

Edwards a sorti quelques moves qu'on n'est pas sûrs d'avoir vus récemment dans la ligue...

- C'est une équipe du Heat déplumée (Butler, Lowry, Martin et Richardson étaient absents) qui est allée s'imposer sur le parquet de Warriors sans énergie ni idées. Après avoir gagné leurs 8 derniers matches à domicile, les Californiens sont apparus moribonds, Stephen Curry (qui a shooté à 3/15) et Klay Thompson (13 pts chacun) étant bien limités par la défense floridienne. Tyler Herro (26 pts) a fait la différence pour Miami, avec l'aide de Jamal Cain (18 pts), Bam Adebayo (17 pts) et Jaime Jaquez (17 pts).

- Les Pelicans ont pris la mauvaise habitude de perdre les matches serrés cette saison. Ils ont tenu bon lors de la réception d'Utah, avec un finish de qualité illustré par l'adresse de Brandon Ingram (26 pts) et Trey Murphy (maladroit jusque-là), mais aussi l'énergie apportée par Larry Nance, auteur de ce gros dunk (voir ci-dessous) après un mois d'absence. Zion Williamson est passé proche du triple-double avec 21 points, 10 rebonds et 8 passes à 10/14.

- Après un plutôt bon début de match, les Hornets se sont écroulés et ont concédé une 9e défaite consécutive, cette fois sur le terrain des Lakers. A deux jours du 39e anniversaire de LeBron James, les Angelenos ont contrôlé la deuxième mi-temps et accéléré au bon moment, avec une paire LeBron (17 pts, 11 asts)-Anthony Davis (26 pts, 8 rbds) efficace et épaulée par Rui Hachimura (17 pts), D'Angelo Russell (16 pts) et Austin Reaves (16 pts). Ce n'est que la 3e victoire en 9 matches pour les Lakers depuis leur victoire en NBA Cup.

A noter que Darvin Ham continue d'expérimenter puisque le coach de L.A. a aligné un 9e cinq de départ différent cette nuit en seulement 32 matches joués. LeBron James a fait office de meneur de jeu, avec Rui Hachimura, Taurean Prince, Jarred Vanderbilt et Anthony Davis pour un cinq assez long et athlétique.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest