CQFR : Kuzma est clutch, les Warriors survivent à Anthony Edwards

CQFR : Kuzma est clutch, les Warriors survivent à Anthony Edwards

Voici ce qu'il fallait retenir des 13 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Wizards @ Cavs : 97-94
Nets @ Magic : 123-90
Raptors @ Celtics : 88-104
Bucks @ Knicks : 112-100
Pistons @ Rockets : 112-104
Mavs @ Bulls : 107-117
Hornets @ Grizzlies : 118-108
Thunder @ Pelicans : 108-100
Kings @ Spurs : 117-136
Pacers @ Nuggets : 98-101
Blazers @ Suns : 109-119
Wolves @ Warriors : 110-123
Heat @ Lakers : 117-120, après prolongation

Andrew Wiggins, Caruso, Monk : Les 5 performances marquantes de la nuit en NBA

Kuzma for the win

- Bradley Beal n'était pas trop dedans cette nuit, lui qui avait perdu sa grand-mère quelques heures plus tôt. Avant, ç'aurait été un souci. Aujourd'hui, les Wizards ont un vrai collectif et des joueurs capables de prendre le relais. Dans un match accroché et qu'ils ont arraché dans le money time, les joueurs de Wes Unseld Jr ont pris le dessus sur Cleveland. Le héros de la nuit : Kyle Kuzma.

L'ancien Laker, auteur de 12 de ses 22 points dans le dernier quart-temps, a inscrit le panier à 3 points qui a permis à Washington de virer en tête à 12 secondes de la fin du match. Le passeur ? Beal en personne. Avec l'aide du rookie Corey Kispert, les Wizards ont ensuite tenu bon, comme un symbole de ce début de saison réussi de leur côté.

KD et les Nets repartent de l'avant

- Après avoir vu leur série de victoires prendre fin cette semaine, les Nets sont repartis de l'avant en dominant sans surprise Orlando. Kevin Durant a inscrit 30 points en 29 minutes, James Harden a signé le 59e triple-double de sa carrière (17 points, 11 rebonds et 11 passes) et LaMarcus Aldridge (21 points, 8 rebonds) a encore confirmé qu'il avait de très beaux restes après sa retraite express.

Wiggins en mode revenge, Anthony Edwards monstrueux

- Les Warriors, ça régale ! Golden State a poursuivi son début de saison quasi parfait en NBA en survivant au match monstrueux d'Anthony Edwards (48 points à 16/27) et en profitant de ce qui ressemblait presque à un revenge game pour Andrew Wiggins. L'ancien n°1 de Draft, envoyé aux Warriors par les Wolves en 2020, a claqué 35 pts (14/19) et un dunk monumental sur son ancien camarade Karl-Anthony Towns au cours de cette nouvelle belle soirée pour les Californiens.

- Au passage, Gary Payton II va encore faire s'interroger son papa The Glove sur les passages du facteur en son absence à l'époque. Payton a de nouveau rentré un bon gros dunk sur cette passe de Stephen Curry dans une ambiance assez folle.

Boston prend sa revanche sur Toronto, Thibodeau benche ses titulaires

- Les Celtics avaient gardé un goût amer de leur première rencontre avec les Raptors cette saison. La défaite de 32 points était dans les têtes et Boston a joué avec une agressivité et une envie complètement différentes. Dans le sillage de Jayson Tatum (22 pts, 12 rbds, 7 pds) et de Robert Williams III (16 pts, 13 rbds dont 8 offensifs), les hommes d'Ime Udoka n'ont pas laissé beaucoup d'espoirs aux visiteurs.

Malgré la défaite, Scottie Barnes a encore fait très belle impression pour un rookie : 21 points à 7/11, 7 rebonds et 4 passes.

- Tom Thibodeau a benché la plupart de ses titulaires dans le 4e quart-temps du match contre Milwaukee. Le coach des Knicks a voulu marquer le coup après une prestation qu'il a jugé insuffisante et ça a bien failli marcher. Sans Pat Connaughton (23 points), auteur de 3 paniers à 3 points pour remettre les choses en place en fin de match, les Bucks auraient dilapidé totalement leur avance de 24 points, après avoir perdu dans des conditions similaires il y a moins d'une semaine.

Les remplaçants des Knicks, qui ont donc bouclé avec un cinq Rose-Burks-Quickely-Toppin-Gibson ont le mérite d'avoir préservé le suspense tout en accordant un peu de repos à des titulaires, Evan Fournier compris, qui tirent la langue en ce moment.

Cunningham vs Green, le duel des gros picks

- Ce Houston-Detroit au programme était à la fois un match entre cancres et l'occasion de voir les deux joueurs draftés le plus haut de la classe 2021 s'affronter. Ce sont les Pistons qui l'ont emporté, en partie grâce à la patte de Jerami Grant (35 pts à 50%). Cade Cunningham a apporté 20 points (8/18), là où Jalen Green, en action depuis plus longtemps cette saison, en a mis 23.

Killian Hayes était de retour dans le cinq des Pistons. Si ses stats ne font pas décoller au plafond (4 points, 3 passes en 31 minutes à 1/4), le meneur français a satisfait son coach Dwane Casey sur son engagement et sa solidité défensive.

"Je trouve que Killian a été excellent en défense. La plupart du temps, ce qu'il fait ne se retranscrit pas sur le boxscore, mais je l'ai trouvé aussi costaud qu'on peut l'être".

Lonzo, c'est très fort

- Lonzo Ball (21 pts, 6 pds, 6 rbds, 0 perte de balle) a été l'acteur principal de la victoire des Bulls à domicile contre les Mavs. Le meneur de Chicago a inscrit 7 des 15 paniers à 3 points de son équipe, pour aider Zach LaVine (23 pts) et DeMar DeRozan (17-7-6) dans la tâche offensive. On a particulièrement apprécié sa passe laser après le hustle d'Alex Caruso pour envoyer LaVine au dunk.

Les Bulls ont bien contenu Luka Doncic (20 points, 10 passes, 8 rebonds à 6/18).

Kelly Oubre on fire, NOLA ne gagne toujours pas

- Les Hornets avaient vraiment besoin d'une victoire après avoir perdu leurs 5 derniers matches. Ils sont allés la chercher à Memphis, où LaMelo Ball n'est pas passé très loin d'un deuxième triple-double consécutif (12 pts, 9 rbds, 8 pds), mais a laissé à Kelly Oubre le soin d'enfiler la cape de héros du jour.

Oubre a claqué 37 points à 13/17 dont 7/9 à 3 points, en donnant l'impression qu'il ne pouvait rien rater cette nuit.

Les Grizzlies ont semblé un peu émoussés en fin de match, même si Ja Morant a fini avec 32 points, 8 passes, 7 rebonds et 3 interceptions à 13/27.

- Toujours pas de deuxième victoire cette saison pour New Orleans, à nouveau battu à domicile par OKC, qui enregistre une 3e victoire de suite. Luguentz Dort était particulièrement chaud en attaque. Ses 27 points, mais surtout son sang froid en fin de match (trois lancers précieux et un dunk réussis dans le money time) ont fait la différence.

Cette fois, San Antonio n'a pas craqué

- Les Spurs ont pris la mauvaise habitude de dilapider des grosses avances au score et de donner des envies de meurtre à Gregg Popovich. Cette fois, San Antonio a tenu bon face à Sacramento, bien trop à la rue défensivement pour imposer un retournement de situation aux Texans.

De'Aaron Fox (37 points, son record cette saison) a fait son meilleur match offensif depuis la reprise, mais ça ne pouvait pas gommer les errements défensifs du groupe de Luke Walton.

No Jokic, no problem

- La suspension de Nikola Jokic a finalement été une bonne chose pour Denver. Le Serbe a pu se reposer un peu et ça n'a même pas empêché les siens de gagner à domicile contre Indiana. Avec une raquette Jeff Green-JaMychal Green, mais aussi et surtout l'apport de Will Barton (29 pts), bien chaud en ce moment, et du sophomore Zeke Nnaji (19 pts à 7/10), Denver a survécu sans le MVP en titre.

Kaminsky superstar

- En l'absence de Deandre Ayton, Frank Kaminsky fait des merveilles. L'intérieur des Suns est sorti du banc pour semer la désolation chez les Blazers cette nuit : 31 points (record personnel en NBA), 7 rebonds, 3 passes et 1 contre, pour poursuivre sa série de matches à au moins 10 points.

Les Blazers, même avec un Damian Lillard plutôt adroit (28 pts, 7 pds, 7 rbds à 12/23), n'ont pas pu priver Chris Paul (21 pts) et les Suns d'enregistrer une 6e victoire de suite histoire d'oublier l'actualité autour de la franchise...

Les Lakers sortent encore indemnes de la prolongation

- La seule prolongation de la nuit a encore été jouée par les Lakers. Et comme contre Charlotte, Los Angeles a serré les dents et s'est imposé lors de la venue du Miami Heat au Staples Center. Les Floridiens ont rapidement vécu un coup dur en perdant Jimmy Butler, blessé à la cheville, ce qui ne les a pas empêché de faire douter les Lakers et de mener de 9 points dans le 4e quart-temps avant de concéder l'overtime.

Cette fois, les Purple and Gold ont pu s'appuyer sur un excellent Malik Monk, qui a inscrit 5 de ses 27 pts de la nuit en prolongation et un Russell Westbrook productif malgré ses 8 pertes de balle (25 pts, 14 pds, 12 rbds). Les 18 paniers à 3 points inscrits par les joueurs de Frank Vogel constituent leur meilleure performance en la matière cette saison.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest