CQFR : Les Lakers s’enfoncent, Giannis pilonne les Nets

CQFR : Les Lakers s’enfoncent, Giannis pilonne les Nets

Voici ce qu'il fallait retenir des 10 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap

Les résultats de la nuit en NBA

Magic @ Cavs : 92-103
Hawks @ Pistons : 118-113
Hornets @ Knicks : 131-134, après prolongation
Sixers @ Raptors : 109-119
Nets @ Bucks : 99-110
Pacers @ Bulls : 109-124
Spurs @ Wolves : 122-134
Rockets @ Jazz : 101-109
Heat @ Blazers : 119-98
Lakers @ Nuggets : 99-110

---

- Steve Nash était presque trop calme face à tous les événements contrariants à Brooklyn depuis sa nomination. L'ancien MVP a arrêté de se contenir cette nuit face aux Bucks. Outré par une décision arbitrale, le coach des Nets a vrillé et pris une deuxième faute technique en lâchant un regard digne de celui d'un méchant de film d'horreur - ou de Bobby Portis - que l'on avait jamais vu chez lui. Voilà les dégâts que peuvent causer une pandémie, les rituels chamanes de Kyrie Irving, le départ de James Harden et la tentative de fuite de Kevin Durant. On ne t'en veut pas, Steve. Enfin, pas pour ça. Pour ce qui est de l'incapacité à imposer une patte et un style de jeu bien définis depuis ton arrivée, c'est autre chose.

Sinon, sur le terrain, les Nets ont perdu pour la quatrième fois en cinq matches. Et si parfois l'expulsion d'un coach peut galvaniser son équipe, celle de Nash dans le 3e quart-temps a eu l'effet inverse. Brooklyn était bien dans le match et semblait armé pour faire tomber la dernière équipe invaincue de la ligue. Après l'éjection du Canadien, patatras. Giannis Antetokounmpo (43 points, 14 rebonds et 5 passes) a passé la seconde et disséqué les Nets, qui menaient de 12 points à la pause.

Les 60 points du tandem KD-Kyrie n'ont pas été suffisants. Le match timide de Ben Simmons (4 points, 9 passes, 5 rebonds à 2/7), non plus. Kyrie Irving, qui a défendu son camarade après le match en demandant de la patience aux gens, lui a quand même lâché un "Shoot it Ben !" en le voyant refuser un tir près du panier.

Quand Kyrie Irving hurle à Ben Simmons de shooter sous le cercle

- Milwaukee est donc la dernière équipe invaincue en NBA avec ce bilan de 3-0. Portland, qui a perdu Damian Lillard en cours de route contre Miami à cause de douleurs au mollet, s'est incliné à domicile face au Heat. Les Floridiens ont accéléré dans le 2e quart-temps, ont bien partagé les tâches (six joueurs entre 14 et 18 pts) et pris le large par la suite.

Shaedon Sharpe a tout de même fait bonne impression en sortie de banc avec 15 points et 8 rebonds en 21 minutes. On espère que ce n'est pas trop sérieux pour Lillard, tant son début de saison, en même temps que celui des Blazers était réjouissant.

- On ne va pas tirer sur l'ambulance, mais comme on pouvait s'en douter en regardant le calendrier, les Lakers sont à 0-4... A nouveau, tout n'a pas été catastrophique sur le parquet de Denver, mais il manque encore trop de choses pour être à la hauteur des meilleures équipes de l'Ouest. Aligner Anthony Davis (22 pts, 14 rbds et une nouvelle douleur au dos) et LeBron James sur le terrain ne suffit pas. Ou ne suffit plus... Surtout lorsque le King est dans un mauvais soir selon ses standards.

S'il a compilé 19 points, 9 passes et 7 rebonds, LeBron a aussi perdu 8 ballons et n'a pas été en mesure de renverser le match lorsque son équipe est revenue sous les 10 points dans le dernier quart-temps. Jamal Murray, en revanche, a attendu le bon moment pour marquer son seul panier à 3 points du jour, lequel a donné définitivement de l'air aux Nuggets. Avant ça, Nikola Jokic avait fait un récital : 31 points, 13 rebonds, 9 passes et 4 interceptions.

Le double MVP a montré sur l'action ci-dessous que lui mettre la main devant le visage, comme a tenté de le faire Anthony Davis, ne l'affecte pas franchement...

Sinon, les Lakers ont shooté à 8/30 à 3 points, à 26%, ce qui est presque un point positif, c'est dire...

Les Sixers n'y arrivent pas non plus...

- Du côté de Philadelphie, ça ne va pas beaucoup mieux. Après avoir décroché leur première victoire de la saison face aux Pacers, les Sixers ont rechuté face à un adversaire bien meilleur. Les Raptors ont profité des difficultés défensives de leurs visiteurs pour leur infliger une 4e défaite en 5 matches et prendre une petite revanche par rapport aux derniers playoffs.

Philly a pourtant changé un peu d'approche avec plus de situations pour le tandem Joel Embiid-Tyrese Maxey (31 pts chacun) que pour James Harden (18 pts, 9 pds). Cette configuration n'a pas empêché Toronto de rayonner en attaque avec un excellent Pascal Siakam à la création (20 pts, 13 pds, son record en carrière) et un Gary Trent Jr tranchant (27 pts). Si les choses continuent comme ça, pas impossible que Doc Rivers et Steve Nash puissent programmer un long séjour ensemble pour les vacances de Noël.

- Comme les Lakers et les Kings, le Magic attend toujours sa première victoire en NBA cette saison. Orlando n'a pas pu la décrocher à Cleveland, malgré le nouveau bon match de Paolo Banchero (29 points, 8 rebonds et 4 passes) et une rencontre qui s'est vraiment décidée dans le 4e QT. Evan Mobley a lui réussi son meilleur match offensif depuis le début de la saison (22 pts).

Brunson en patron, Maledon se fait remarquer

- La saison dernière, les Knicks auraient sans doute perdu ce match disputé en prolongation face à Charlotte. Mais cette saison, Jalen Brunson est là. Le match très complet du meneur (27 pts, 13 pds, 7 rbds), l'impact défensif de Mitchell Robinson (6 blocks) et le sang froid de RJ Barrett sur la ligne en fin de partie ont permis à New York de l'emporter et d'afficher un bilan de 3-1. Evan Fournier a apporté 14 points à 6/11.

Big up à Théo Maledon, qui a été très bon avec les Hornets en l'absence de Terry Rozier : 15 points en 14 minutes pour le Français.

- Trae Young a toujours du mal à faire mouche à 3 points (1/7 cette nuit), mais les Hawks gagnent quand même et c'est l'essentiel. Atlanta est à 3-1 après sa victoire poussive sur le parquet de Detroit, grâce notamment aux 35 points de son meneur All-Star et au double-double de John Collins (19 pts, 11 rbds). En face, Bojan Bogdanovic a poursuivi son chantier (33 pts) et Killian Hayes (5 points, 4 passes, 1 interception et 1 contre) a réussi une entrée plus convaincante.

- Un double-double (18 pts, 11 pds) et une défaite. La journée au bureau traditionnelle de Tyrese Haliburton avec les Pacers, battus par les Bulls grâce notamment aux 28 points de Zach LaVine. Chicago a compté jusqu'à 24 points d'avance en deuxième mi-temps avant que Buddy Hield (7/12 à 3 points) ne se mette à shooter comme à l'entraînement pour ramener Indiana dans la rencontre. C'est moche de narguer les Lakers comme ça, Buddy.

Markkanen continue son chantier, Ant-Man se réveille

- Le Jazz continue de ne pas se prendre la tête et de faire plaisir à ses fans. Utah a disposé de Houston avec, à nouveau, une très bonne copie rendue par Lauri Markkanen. Le Finlandais, décidément boosté par son trade et son superbe EuroBasket, a posé 24 points et 9 rebonds pour aider son équipe à se venger de la seule équipe qui l'avait battue jusqu'ici cette saison. Rudy Gobert n'est plus là, mais le Jazz a tout de même réussi à faire en sorte que Houston ne marque que 5 points dans les 5 dernières minutes du match.

- Les Wolves ont disposé des Spurs, qui n'avaient pas leur MVP du début de saison, Devin Vassell. Minnesota s'est appuyé sur Anthony Edwards, qui a bien rebondi (34 pts, 9 pds) après son dernier match décevant, Jaylen Nowell (23 pts) et KAT (21 pts) pour dominer San Antonio. Rudy Gobert a apporté 10 points, 9 rebonds et 1 contre à l'équation.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest