CQFR : Jayson Tatum et Steph Curry ont fait kiffer tout le monde

CQFR : Jayson Tatum et Steph Curry ont fait kiffer tout le monde

Voici ce qu'il fallait retenir des 6 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Jazz @ Lakers : 115-127
Pistons @ Wizards : 100-121
Cavs @ Bulls : 96-106
Warriors @ Celtics : 114-119
Grizzlies @ Bucks : 128-115
Spurs @ Suns : 111-85

Tatum vs Curry, un duel magnifique

- Les Celtics et les Warriors se sont livrés l'une des plus belles batailles de ces dernières semaines. En termes de niveau de jeu d'intensité et de stars qui cartonnent et de suspense, les fans ont été servis. Boston l'a emporté pour enregistrer une 6e victoire de suite et confirmer son réveil total avant le sprint final.

Evidemment, on retiendra ce magnifique duel que se sont livrés Jayson Tatum et Stephen Curry, notamment dans une fin de match haletante.

Curry a poursuivi sur son incroyable lancée du mois d'avril avec un match à 47 points à 11/19 à 3 points (!) et a de nouveau porté les Warriors sur ses épaules. C'est la première fois dans l'histoire de la NBA qu'un joueur réussit 3 matches avec au moins 10 paniers à 3 points à son actif sur une saison. Curry est donc le premier et il l'a fait... dans la même semaine. Son shoot à 19 secondes de la fin a ramené Golden State à deux longueurs, mais les Californiens ont été trop justes.

Il faut dire qu'en face Jayson Tatum a été étincelant. L'ailier des Celtics a signé la deuxième meilleure performance offensive de sa carrière : 44 points à 16/25 avec 10 rebonds, pour lui aussi confirmer que ses mauvais jours post-Covid sont loin derrière lui désormais. L'ancien Dukie a pris ses responsabilités et est en train de revenir au niveau qui rend les Celtics particulièrement dangereux en playoffs.

- Avec ses 11 points en sortie de banc en 16 minutes à 5/6, Jabari Parker a déjà marqué plus de points pour les Celtics que pour les Kings, avec lesquels il a débuté la saison.

Stephen Curry répond aux rumeurs sur son avenir

Les Lakers se sont fait peur

- Le Jazz jouait sans Rudy Gobert, Donovan Mitchell et Joe Ingles face aux Lakers. Utah n'est pourtant pas passé loin de la victoire. L.A. menait de 14 points à l'entame du 4e quart-temps, mais les hommes de Quin Snyder ont complètement renversé la situation et sans un panier de Dennis Schröder, les Lakers ne seraient même pas allés en prolongation.

Frank Vogel pourra quand même retenir la ténacité de son équipe, très sereine durant l'overtime (17-5), mais aussi les 27 points d'Andre Drummond et les 25 de Kentavious Caldwell-Pope.

Washington croit encore aux playoffs

- Sekou Doumbouya, qui souffre de douleurs à la nuque, et Killian Hayes (en load management) n'ont pas participé à la défaite des Pistons sur le parquet des Wizards. Washington, qui vient d'enchaîner 4 victoires, reste à hauteur de Chicago, 10e, et peut croire en ses chances pour disputer le play-in tournament. Le 25e triple-double de Russell Westbrook (15 points, 14 rebonds et 11 passes) et les 37 points de Bradley Beal, qui essaye de résister à Stephen Curry dans la course au titre de meilleur scoreur de l'année, ont fait le gros du boulot en attaque.

- On avait un peu peur pour pour les Bulls qu'une 6e défaite de suite se profil contre Cleveland en raison de l'absence de Zach LaVine, entré en protocole Covid cette semaine. Heureusement pour Chicago, Nikola Vucevic (25 pts), Lauri Markkanen (16 pts) et une bonne copie défensive pour maintenir les Cavs sous les 100 points, ont mis un terme à cette mauvaise série.

Memphis calme les Bucks, Phoenix se loupe

- La présence de Giannis Antetokounmpo (28 points, 11 rebonds et 8 passe), qui disputait son deuxième match depuis son retour de blessure, n'a pas empêché Memphis de s'occuper du cas Milwaukee. Les Grizzlies ont sorti une superbe performance offensive contre des Bucks pourtant redoutables en défense quand ils l'ont décidé. L'homme du match n'est autre que Grayson Allen (7/10 à 3 points, record personnel en la matière pour lui en NBA), dont les 26 points ont permis à son équipe de stopper la série de 3 victoires de Milwaukee et de revenir à une victoire des Mavs, 7e.

- D'un côté, des Suns au complet ou presque et invaincus depuis 10 matches à domicile. De l'autre des Spurs privés de plusieurs cadres, dont DeMar DeRozan. Ce Phoenix-San Antonio semblait devoir être une promenade de santé pour les joueurs de Monty Williams. Au contraire, il a été l'une de leurs pires copies de la saison.

Limités à 85 points, tout en en prenant 111 dans le buffet par Rudy Gay (19 pts), Devin Vassell (18 pts, record en carrière) ou Keldon Johnson (17 pts), les Suns ont déjoué. Avec la défaite de Utah contre L.A., l'occasion était belle de revenir à hauteur du Jazz en tête de l'Ouest. Malheureusement, Phoenix a montré à peu près autant d'envie de combattre cette nuit que Ben Askren contre Jake Paul...

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest