CQFR : Curry détrône Chamberlain, Embiid écrase Dallas

CQFR : Curry détrône Chamberlain, Embiid écrase Dallas

Voici ce qu'il fallait retenir des 8 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Lakers @ Knicks : 96-111
Sixers @ Mavs : 115-93
Spurs @ Magic : 120-97
Bulls @ Grizzlies : 90-101
Kings @ Pelicans : 110-117
Wizards @ Jazz : 125-121
Nuggets @ Warriors : 107-116
Rockets @ Suns : 120-126

Stephen Curry dans la légende des Warriors, entre autres

- Stephen Curry est un monstre et il faut profiter de lui pendant qu'on le peut. Une phrase que l'on ne prononce qu'avec les très grands de leur sport. Curry en est un et il a fait en sorte que son accession au trône des meilleurs marqueurs de l'histoire des Warriors se fasse lors d'un feu d'artifice.

Wilt Chamberlain - qui détient d'autres records bien plus intouchables et ne doit pas être trop contrarié depuis le paradis de la NBA - avait inscrit 17 783 points sous le maillot de la franchise en 1964, avant de rejoindre les Lakers. Stephen Curry, lui, est resté fidèle et claqué 53 points à 14/24 pour mener les Dubs vers la victoire et sa légende vers des sommets encore un peu plus élevés. Contre Denver, le "Baby-Faced Assassin" a inscrit 10 paniers à 3 points pour la 18e fois de sa carrière et au moins 50 points pour la 9e fois.

Dès le 1er quart-temps, il était assez clair que la soirée ne serait pas banale. Malgré la résistance des Nuggets, Curry en était déjà à 21 points. Un total porté à 48 à la fin du 3e quart-temps et donc à 53 en définitive. Il faudra se lever de bonne heure, désormais, pour aller chercher Stephen Curry sur le trône des meilleurs marqueurs des Warriors.

- Les Denver Nuggets ont malheureusement perdu bien plus qu'un simple match cette nuit. Au vu des images, on n'imagine pas revoir Jamal Murray sur un parquet NBA cette saison. On adorerait se tromper, mais la douleur du Canadien sur sa blessure au genou en fin de partie contre les Warriors ne présage rien de bon.

Jamal Murray blessé au genou, la saison des Nuggets en péril ?

Westbrook est dans une forme incroyable

- Les Wizards ont réussi un petit exploit cette nuit : battre le Jazz à domicile. Utah restait sur 24 victoires consécutives à la maison. Une série qui a pris fin grâce aux efforts du tandem Beal-Westbrook, bien entendu. Bradley Beal a moins marqué que son homologue d'en face Donovan Mitchell (42 pts), mais l'efficacité de l'arrière de D.C. conjuguée au nouveau triple-double de Russell Westbrook (25 pts, 14 pds, 14 rbds) a fait la différence.

Pour revenir au cas Westbrook, on a beau s'être habitué à le voir en triple-double, il faut bien se rendre que ce qu'il fait en la matière est absolument surnaturel. Le meneur des Wizards reste sur 9 triple-doubles en 10 matches et fond de plus en plus rapidement sur Oscar Robertson.

Embiid injouable pour Dallas

- Kristaps Porzingis est essentiel aux résultats des Mavs ces dernières semaines et son absence (pour repos) s'est faite sentir cette nuit contre Philadelphie. Luka Doncic (32 pts) était trop seul pour répondre aux saillies des Sixers et de Joel Embiid, complètement injouable lorsqu'il décide d'attaquer le cercle avec autant de gourmandise. Le Camerounais n'a eu besoin que de 26 minutes pour inscrire 36 points (10/17) et aller 15 fois (!) sur la ligne, où il n'a manqué qu'une seule de ses tentatives. Un impact de MVP, ni plus, ni moins, qui rappelle ces matches des deux dernières saisons où Giannis Antetokounmpo n'avait besoin que de 25 ou 30 minutes pour tuer toute forme de suspense.

NOLA tient bon, les Knicks enchaînent

- Les Pelicans se sont fait des sueurs froides contre Sacramento, mais ont finalement tenu bon. Alors que New Orleans menait de 26 points en 1e mi-temps, les joueurs de Stan Van Gundy ont vu les Kings revenir à quatre points à une minute de la fin. Pire, De'Aaron Fox, auteur d'un gros match (43 pts), a eu le tir à 3 points qui aurait pu ramener son équipe à 1 point à 14 secondes de la fin. Au lieu de ça, Sacramento a concédé sa 7e défaite consécutive...

Offensivement, il n'y a toujours aucun problème pour les Pels. Zion Williamson est sur sa monstrueuse lancée de match autour ou au-dessus des 30 points avec une efficacité redoutable (30 pts à 13/21) et Brandon Ingram monte en régime (34 points), ce qui est plutôt de bon augure pour tenter de décrocher l'un des spots pour le play-in tournament de fin de saison. Défensivement, il y a toujours du taf et "SVG" risque de demander encore un paquet de fois à ses hommes de "bâtir un putain de mur" pour préserver leurs chances.

- Quarante-huit heures après avoir disposé des Nets, un peu à la surprise générale, les Lakers ont cette fois chuté un peu plus au nord, à Manhattan, contre les Knicks. New York a verrouillé L.A. sous les 100 points, pendant que Julius Randle claquait un match à 34 points et 10 rebonds contre son ancienne équipe. Les Knicks viennent d'enchaîner trois victoires de suite et sont plus que jamais dans la course pour tenter d'éviter de passer par le play-in tournament pour aller en playoffs.

- Pour rappel, toutes les rencontres sportives qui devaient avoir lieu dans le Minnesota ont été annulées à la suite de la mort d'un Afro-Américain abattu par un policier dans cet état alors qu'il n'était pas armé. Pas de Wolves-Nets, donc.

Valanciunas, machine à double-doubles

- Les Spurs n'ont pas eu besoin d'un game winner de DeMar DeRozan dans les ultimes instants ce coup-ci. San Antonio a désossé Orlando sans forcer avec 19 points pour "DDR".

- Jonas Valanciunas est dans une forme olympique - ça tombe bien... - avec les Grizzlies. Le Lituanien a signé son 15e double-double consécutif (26&14), record de la franchise, pour aider Memphis à dominer Chicago. Ses 10 points dans le 4e quart-temps pour orchestrer un 18-6 ont été décisifs. Le tandem Vucevic-LaVine a shooté à 12/33 dans cette rencontre. Insuffisant pour stopper la mauvaise dynamique des Bulls.

- "C'était un peu comme un match de H.O.R.S.E." Le descriptif d'ESPN pour la rencontre entre Phoenix et Houston est bien trouvé. Les deux équipes se sont bombardées à trois points et sont passées à une seule tentative du record NBA de shoots extérieurs cumulés (43). Les Suns ont battu leur record de franchise (25) et le record NBA du nombre de banderilles from downtown pour une première mi-temps (18). Détail important : ils ont aussi gagné le match, avec 50 points du tandem Booker-Crowder, pour consolider leur 2e place à l'Ouest.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest