D’Angelo Russell vit mal dans l’ombre de Kobe Bryant

Censé représenter l'avenir des Los Angeles Lakers, D'Angelo Russell est pour le moment tributaire de la dernière saison de Kobe Bryant.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
D’Angelo Russell vit mal dans l’ombre de Kobe Bryant
Avec le jubilé de Kobe Bryant jusqu'à sa retraite officielle le 13 avril contre Utah, les Los Angeles Lakers vivent une saison bien terne et compliquée avec une dernière place à l'Ouest. Vainqueurs de seulement 11 matches sur 55, les Angelenos semblent plus subir que profiter des dernières performances de l'un des plus grands sportifs de tous les temps. C'est le cas notamment du rookie D'Angelo Russell. Choisi à la seconde place de la dernière Draft, le meneur gaucher réalise pour le moment une saison moyenne (12,2 points, 3,3 passes) avec un départ des plus poussifs. A ce poste de meneur, déjà compliqué pour un rookie aussi attendu, Russell doit s'effacer pour laisser la part belle à Kobe. Une situation qu'il a un peu du mal à vivre :
"Honnêtement, c'est dur", dit-il lorsqu'il parle jouer avec Kobe. Ce n'est pas facile, c'est un gars qui a mérité chaque shoot qu'il prend, chaque minute qu'il joue. Vous sentez que vous êtes un rookie et qu'il faut travailler pour arriver à sa hauteur. Mais vous devez juste être patient."
Sur le point personnel, il faudra réellement attendre l'année prochaine pour pouvoir juger D'Angelo Russell, qui aura alors les clefs du camion en compagnie de Jordan Clarkson, Julius Randle et un top pick de la prochaine Draft. Mais pour l'instant, il doit apprendre à rester dans l'ombre, le temps que la légende Bryant ne referme le livre dans quelques semaines.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest