De’Aaron Fox nouvelle victime du contrôle anti-dopage Instagram

De'Aaron Fox a eu le malheur de montrer sur Instagram qu'il soulevait de la fonte. Toc, toc ! Contrôle anti-dopage.

Warrick EriksenPar Warrick Eriksen | Publié  | BasketSession.com / NEWS
De’Aaron Fox nouvelle victime du contrôle anti-dopage Instagram

La saison dernière, on vous avait parlé de ce contrôle anti-dopage subi par Michael Carter-Williams après une photo où il apparaissait très musclé dans un post Instagram. "C'était juste la photo, je n'ai pas vraiment pris 20 kg de muscles, détendez-vous ! La ligue m'a envoyé les flics tellement vite", s'était amusé "MCW" après avoir posté une vidéo de l'arrivée du contrôleur. De'Aaron Fox est la dernière "victime" des contrôles inopinés basés sur une publication sur un réseau social.

Le meneur des Sacramento Kings a voulu montrer qu'il travaillait son corps pendant l'intersaison. Il a donc publié une photo de lui en train de soulever de la fonte. Ses biceps, entre autres, y apparaissent particulièrement gonflés, comme après un effort. L'agence anti-dopage de la ligue a voulu vérifier tout de suite que De'Aaron Fox n'avait pas eu recours à des produits interdits...

De'Aaron FoxDe'Aaron Fox

Il n'y a pas si longtemps, Danny Green avait été testé quelques minutes après la fin d'un match où il avait claqué son premier dunk depuis belle lurette. La NBA se montre en tout cas souvent bien plus réactive en ce qui concerne des joueurs qui affichent une forme soudaine que pour des vétérans avec des corps de bodybuilders capables de soulever des camions.

Michael Carter-Williams montre ses muscle et se fait contrôler direct par la NBA

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest