Dennis Rodman n’ira finalement pas en Russie pour aider Brittney Griner

Les Etats-Unis n'ont pas laissé Dennis Rodman se rendre en Russie, lui qui voulait négocier la libération de Brittney Griner.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Dennis Rodman n’ira finalement pas en Russie pour aider Brittney Griner

Kim Jung Il, Vladimir Poutine... la liste des chefs d'état fréquentés par Dennis Rodman fait froid dans le dos. Mais l'ancien champion NBA, qui prétend "très bien connaître" le Président russe, voulait justement profiter de cette éventuelle proximité pour se rendre lui-même à Moscou afin de négocier la libération de Brittney Griner, star WNBA retenue en prison depuis le 17 février dernier. Le gouvernement américain a mis un frein à ses ambitions.

"Il ne voyagera pas au nom de l'administration", déclarait le porte-parole Ned Price. "Nous pensons que toute négociation extérieure aux canaux habituels pourrait compliquer nos efforts pour la libérer."

Dennis Rodman avait pourtant déclaré récemment qu'il avait la "permission" d'aller en Russie pour aider Griner. Mais sans préciser de qui il l'avait reçu. Visiblement pas du gouvernement.

Griner a été arrêté à l'aéroport de Moscou - où elle voulait rejoindre son équipe de basket - et elle détenait des liquides pour vapoteuse contenant de l'huile de cannabis. Après avoir plaidé coupable mais en niant vouloir commettre un crime, elle a finalement été condamné le 4 août dernier à 9 ans d'emprisonnement pour trafic de drogues.

Dennis Rodman en Russie pour faire libérer Brittney Griner ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest